16 Novembre 2018

Tunisie: 150 millions d'euros seront investis

Au deuxième jour de l'Africa Investment Forum (AIF) qui se déroulait à Johannesburg, en Afrique du Sud, le président de la Banque africaine de développement Akinwumi Adesina et le président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, Suma Chakrabarti, se sont entretenus, afin de discuter des nouvelles perspectives de coopération entre leurs deux institutions.

M. Suma s'est félicité des excellentes relations existant entre les équipes pays des deux organisations. Elles sont le reflet des valeurs communes que partagent les deux institutions ainsi que de leur complémentarité, et ce, au plus grand bénéfice de leurs clients.

Petites communes

Autre temps fort de cette journée du 8 novembre 2018 de l'AIF : le Groupe de la Banque africaine de développement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ont procédé à la signature de l'Accord de mise en œuvre du Programme d'assainissement des petites communes de moins de 10.000 habitants en Tunisie. Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l'Afrique du Nord, et Janet Heckman, directrice générale de la partie méridionale et orientale à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, ont signé l'accord au nom de leurs institutions respectives. Étaient également présents à cette cérémonie de signature le ministre tunisien du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale Zied Ladhari, ainsi que la directrice générale adjointe pour l'Afrique du Nord de la Banque africaine de développement Yacine Fal, et le chef de bureau pour la Tunisie de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, Antoine Sallé de Chou.

«Ce programme va permettre de pérenniser les ressources en eau et de développer des options d'adaptation au changement climatique», s'est félicité Mohamed El Azizi, au moment d'apposer sa signature. «En signant cet accord aujourd'hui, à travers lequel la Berd délègue la mise en œuvre du projet à la BAD, nous célébrons la confiance mutuelle entre nos deux institutions », s'est réjouie à son tour Janet Heckman.

Qualité de vie

Ce programme d'assainissement, qui bénéficie d'un cofinancement à parts égales à concurrence de 150 millions d'euros, va permettre aux habitants des 33 petites communes concernées, réparties sur 19 des 24 gouvernorats que compte la Tunisie, de gagner en qualité de vie, grâce aux bienfaits enregistrés en termes d'hygiène, de santé, d'environnement et de développement économique. Incluant un volet de renforcement des capacités en faveur de l'Office national de l'assainissement (Onas) et des communes ciblées, le programme va ainsi aider la Tunisie à pérenniser la gestion de ses systèmes d'assainissement, et soutenir une participation accrue du secteur privé dans les infrastructures. Le programme participera à une nouvelle dynamique de développement et d'investissements, source d'emplois pour les jeunes des régions prioritaires.

Fruit d'une étroite collaboration entre les équipes des deux institutions, ce programme vient concrétiser la volonté des deux banques multilatérales de renforcer leur coopération en Afrique du Nord, notamment dans les domaines de l'agro-industrie, l'inclusion financière des PME, l'écosystème de l'entrepreneuriat, et les partenariats public-privé. Ces trois dernières années, les deux organisations ont déjà travaillé ensemble pour cofinancer plusieurs projets : le complexe portuaire Nador West Med au Maroc, en 2015, ainsi que trois projets d'énergie solaire en Égypte liés au programme tarifaire de rachat d'énergie, en 2017. Le tout représentait 415 millions de dollars d'investissements.

Lancé à l'initiative de la Banque africaine de développement, l'Africa Investment Forum (AfricaInvestmentForum.com) est le rendez-vous international des professionnels de l'investissement en Afrique avec la participation des institutions de financement, décideurs, porteurs de projets et investisseurs. La première édition s'est tenue du 7 au 9 novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Tunisie

Quand la défiance remplace la confiance

Leurs revendications consistent à vouloir changer de statut et adhérer, de la sorte, à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.