16 Novembre 2018

Burkina Faso: Echangeur du Nord de Ouaga - Ce joyau qui aura coûté 70 milliards de F CFA

Photo: fasozine
l’échangeur du Nord.

Les populations des arrondissements 3, 8 et 9 de Ouaga peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. En effet, l'échangeur du Nord vient d'être ouvert à la circulation, à la suite d'une cérémonie d'inauguration qui a eu lieu le jeudi 15 novembre 2018 et qui était présidée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

70 milliards de F CFA, c'est le coût de réalisation de l'échangeur du Nord de Ouaga à travers le mode de financement partenariat public privé. Une infrastructure qui a été ouverte à la circulation le 15 novembre dernier, à l'issue d'une cérémonie d'inauguration présidée par Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. Les travaux de ce joyau architectural réalisé par l'entreprise SOGEA SATOM ont duré trois ans.

Et Manuel Carpraux, directeur Afrique de l'Ouest et Moyen orient de cette entreprise, d'exprimer toute la fierté de celle-ci, d'avoir été honorée par ce partenariat.

Avant de relever qu'au niveau de l'entreprise, ils étaient conscients que c'était des travaux difficiles et ils ont réussi, malgré tout, à travailler à faire moins de gêne. SOGEA SATOM, souligne Manuel Carpraux, a accompli ce travail en ne faisant aucun accident grave sur le chantier tout en indiquant avoir respecté leurs engagements en termes de qualité en espérant que cela appellera d'autres réalisations.

Tout heureux que ce soit sa commune qui soit bénéficiaire de cet ouvrage, Armand Béouindé, maire de Ouaga, a fait savoir que c'est le quatrième du genre en termes d'échangeurs dont bénéficie sa cité. Ce qui est la preuve, dit-il, que Ouaga ne meurt pas, elle vit.

Puis, de confier que sa commune mérite une telle infrastructure pour faire d'elle, une cité moderne. Cet aménagement vise à décongestionner la circulation sur les axes routiers concernés par la zone et il permet une bonne structuration du réseau de voiries urbaines et l'aménagement du paysage urbain de la ville de Ouaga. Cela va également améliorer la circulation par l'aménagement partiel du boulevard circulaire et la voie principale d'accès au nouvel aéroport à Donsin.

Autour de cet échangeur, il est prévu, selon le maire Armand Béouindé, l'aménagement de plusieurs voiries, d'une salle de spectacles et il sera dressé au rond-point où s'est déroulée la cérémonie, un monument de la jeunesse de 50 mètres de haut.

Une occasion qu'a saisie le maire de Ouaga pour annoncer le prolongement de l'avenue Kwame N'Krumah avec la réalisation d'un pont sur le barrage de Tanghin pour davantage désengorger la circulation. Et Armand Béouindé d'engager la Police municipale à une tolérance zéro par rapport à l'occupation anarchique des abords de l'échangeur.

Le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, n'a pas manqué de saluer la qualité du travail. Il a relevé que les entreprises chargées d'exécuter cet ouvrage font ainsi la preuve qu'au Burkina, il y a des entreprises capables de réaliser des infrastructures d'une telle envergure.

Et de souligner que cet échangeur met donc fin au calvaire des populations de plusieurs quartiers dont Tanghin, Kilwin ou encore Bassinko tout en annonçant le revêtement de voies dans la ville de Ouaga, de même que l'interconnexion avec bien d'autres villes.

En savoir plus

Le président Kaboré inaugure un échangeur dans la capitale

Au Burkina Faso, le plus grand échangeur routier de la capitale a été inauguré, ce jeudi,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.