16 Novembre 2018

Afrique: Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019 de football se déroule du 16 au 18 novembre 2018. A l'issue des 23 rencontres, on pourrait connaître plus de la moitié des 24 équipes qui disputeront la phase finale de la CAN 2019 prévue du 15 juin au 13 juillet au Cameroun.

GROUPE A

Dans ce groupe, le Sénégal* et Madagascar sont déjà qualifiés pour la CAN 2019 et la Guinée équatoriale ainsi que le Soudan sont éliminés

GROUPE B

Le Cameroun est qualifié d'office en tant que pays hôte mais ses résultats sont comptabilisés dans le classement du groupe. Du coup, le Maroc peut se qualifier pour la CAN 2019 s'il obtient un meilleur résultat face aux Camerounais que les Malawiens aux Comores.

GROUPE C

Le Gabon et le Mali jouent un match crucial à Libreville. Surtout si le Burundi s'incline chez une équipe du Soudan du Sud déjà éliminée.

En cas de victoire, les Maliens ou les Gabonais peuvent se qualifier sans attendre la dernière journée des éliminatoires, prévue en mars 2019. Un match nul ne serait par ailleurs pas un mauvais résultat pour les « Aigles »

GROUPE D

Algérie et Bénin, mêmes combats. En cas de succès simultané, à l'extérieur - au Togo pour les Algériens et en Gambie pour les Béninois - les « Fennecs » et les « Ecureuils » se qualifieront pour la phase finale. Le Togo, s'il s'impose face à l'Algérie, peut en revanche entretenir le suspense dans le groupe D

GROUPE E

Un match nul entre Sud-Africains et Nigérians feraient le bonheur des deux équipes si les Seychellois battent les Libyens par ailleurs. Les équipes d'Afrique du Sud et du Nigeria seraient ainsi assurées de finir aux deux premières places du classement, qualificatives pour la CAN 2019.

Le vainqueur du jour à Johannesburg - si vainqueur il y a - sera en tout cas certain d'être de la fête, l'été prochain. Les Nigérians peuvent en outre se contenter d'un score de parité, et ce même si les Libyens gagnent à l'extérieur.

GROUPE F

Le flou règne dans ce groupe en raison de la suspension de la Fédération sierra-léonaise de football. Pour la troisième fois, un match de l'équipe de Sierra Leone (face au Kenya, cette fois) va être « annulé » sans que la Confédération africaine de football n'ait indiqué clairement si les « Leone Stars » sont disqualifiés des éliminatoires ou pas

GROUPE G

Le derby des deux Congo s'annonce bouillant, à Brazzaville. Malheur à l'éventuel vaincu. Surtout si le Zimbabwe valide son billet pour le tournoi en gagnant au Liberia (un nul à Monrovia suffira aussi à qualifier les Zimbabwéens).

La RDC pourrait ainsi en profiter pour décrocher son billet pour la CAN 2019. Un score de parité entre « Diables rouges » et « Léopards » repousserait au moins une partie du verdict au mois de mars.

GROUPE H

Les Guinéens ont leur destin en mains. En cas de victoire ou de match nul face aux Ivoiriens, ils seront assurés de retrouver la CAN, après avoir loupé l'édition 2017.

Même un revers à Conakry ne serait pas rédhibitoire pour l'équipe de Guinée si les Rwandais dominent les Centrafricains à Huye. Quant à la sélection ivoirienne, elle se qualifiera si elle gagne chez sa voisine, peu importe le score de Rwanda-RCA.

GROUPE I

La Mauritanie disputera la première Coupe d'Afrique des nations de son histoire grâce à une éventuelle victoire face à un Botswana déjà éliminé. Un match nul peut aussi faire les affaires des Mauritaniens au cas où le Burkina Faso s'imposerait en Angola.

Des Burkinabè qui joueront la CAN 2019 s'ils battent les Angolais sur leurs terres. GROUPE J L'Egypte et la Tunisie, qui s'affrontent à Alexandrie, sont déjà qualifiées, tandis que Swazis et Nigériens sont hors-course depuis la 4e journée.

GROUPE K

C'est le groupe le plus serré où chaque équipe possède encore une réelle chance de franchir ce cap. Avec 7 points chacun, Bissau-Guinéens et Namibiens, qui se défient dans la région de Windhoek, sont toutefois en position de décrocher la timbale dès ce week-end.

GROUPE L

Les Ougandais ont la balle de match. Une victoire ou un nul face aux Cap Verdiens leur suffit. Même s'ils perdent, ils iront à la CAN 2019, à condition toutefois que les Tanzaniens ne gagnent pas au Lesotho.

Sénégal

Kaolack - Un projet belge veut créer 6000 emplois pour fixer les jeunes

Le Projet d'appui à la réduction de l'émigration rurale dans le bassin arachidier (PARERBA) se fixe… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.