Sénégal: Des acteurs locaux de Matam renforcés face aux changements climatiques

Ourossogui — Le gouverneur de Matam Oumar Mamadou Baldé a salué la perspective de redynamisation du comité régional sur les changements climatiques (COMRECC), dont les membres viennent de bénéficier d'un renforcement des capacités dans une région servant de porte d'entrée du désert au Sénégal.

"Comme vous le savez, la région de Matam est l'une des régions les plus exposées" aux changements climatiques au Sénégal, servant de "porte d'entrée du désert pour le Sénégal", a-t-il déclaré vendredi lors de la clôture d'un atelier d'installation du comité régional sur les changements climatiques (CMRECC).

Compte tenu "des effets très néfastes de ces changements climatiques, au niveau d'abord de nos localités" mais également au regard "d'un certain nombre de phénomènes", "il fallait redynamiser ce comité régional" en organisant "des séances de renforcement de capacités" pour ses membres.

Les objectifs visés "ont été atteints et cela a permis aux acteurs territoriaux d'être sensibilisés sur les enjeux des changements climatiques, a-t-il dit en présence de différentes autorités administratives de la région, du représentant des collectivités locales ainsi que des acteurs concernés.

"Nous avions des hivernages qui duraient jusqu'à trois ou quatre mois", mais depuis quelques années "à Matam, si on a deux mois, c'est vraiment un long hivernage et tout cela est lié aux changements climatiques", a déploré le gouverneur.

S'y ajoute "des pics de chaleur qui n'étaient pas connus avant, plus une déforestation qui avance à un rythme inquiétant. Donc tout ces trois élément réunis font que nous avions besoin de mettre en place un plan d'action pour lutter contre ce fléau", a conclu Oumar Mamadou Baldé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.