16 Novembre 2018

Sénégal: Des Baréa à la sauce de la Réunion en quête de la tête du groupe A

Dakar — L'équipe de Madagascar, prochain adversaire du Soudan et déjà qualifié à la CAN (Coupe d'Afrique des nations) 2019, a réussi le pari de naturaliser des joueurs originaires de la Réunion qui évoluent dans des clubs professionnels en Europe, rapportent des médias.

Selon le site de France Télévisions, l'effectif du technicien français de l'équipe de Madagascar, Nicolas Dupuis, compte actuellement cinq Réunionnais.

Recruté en février 2017, Dupuis a qualifié pour la première fois de leur histoire les Baréa à une phase finale de CAN.

"Les cinq joueurs en question sont Thomas Fontaine, un Saint-Pierrois (la capitale de la Réunion) aux origines malgaches par ses grands-parents et patron de la défense du Stade de Reims, Romain Métanire, arrière droit du même club récemment promu en Ligue 1, Jérôme Mombris, défenseur de Grenoble en Ligue 2, Rayan Raveloson, né à Antananarivo d'un père malgache et d'une mère réunionnaise et milieu de terrain pour Troyes évoluant en Ligue 2, ainsi que William Gros, Saint-Pierrois et attaquant à l'AS

Vitré en Nationale 2."

"Pour se qualifier, j'étais obligé d'aller chercher ces joueurs ainsi que d'autres expatriés", a-t-il dit dans des propos rapportés par le quotidien sportif français l'Equipe en date du 17 octobre 2018.

Le technicien français, recruté par les Baréa en février 2017, avait officié pendant longtemps dans des clubs amateurs en France avant d'offrir à Madagascar sa première qualification à une phase finale de CAN.

Interrogé par l'Equipe, Romain Métanire, coéquipier du gardien sénégalais Edouard Mendy, informe n'avoir pas été très emballé à l'idée de porter le maillot des Baréa.

"Le coach m'avait contacté l'année dernière (2017) mais je n'étais pas très chaud", a-t-il confié. Mais la venue de Thomas Fontaine "a effacé toutes mes craintes", a expliqué Métanire, décrivant la qualification à la Can comme "un moment historique" pour la Grande Ile, "le pays de ses arrières grands parents" ;

A la suite de Metanire qui a joué son premier match international contre le Sénégal en septembre dernier (2-2), il y a eu l'attaquant de Vitré (National 2), William Gros.

"Fabien Boyer et Jérôme Mombris (Grenoble), le Rémois Thomas Fontaine (suspendu lors du match de qualification contre la Guinée Equatoriale en octobre dernier)" ont aussi franchi le pas, décompte le quotidien sportif français.

"Ces joueurs nés à la Réunion (département français d'Outre-Mer) ou de parents originaires de cette île qui a des racines communes avec Madagascar ont été démarchés par le technicien français", rappelle le quotidien spécialisé français.

Si ce dernier, recruté en février 2017, a échoué à faire venir le gardien Zacharie Boucher, qui a opposé une fin de recevoir, il a réussi en revanche à enrôler le défenseur de Lyon, Jérémy Morel, qui a des racines réunionnaises et malgaches, selon le site de France Télévisions.

Sénégal

Le secteur privé réaffirme ses engagements pour la réalisation du PSE 2

Le secteur privé national a réaffirmé son engagement à accompagner l'État… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.