17 Novembre 2018

Madagascar: Mbola Rajaonah - IST suspendue, arrestation immimente pour le milliardaire

Pour l'heure, Mbola Rajaonah reste introuvable.

Hier, cet opérateur économique proche de Hery et Voahangy Rajaonarimampianina a encore ignoré la convocation du Bureau Indépendant Anti-Corruption.

Arrestation imminente pour l'opérateur économique Mbola Rajaonah. De sources bien informées, il serait activement recherché par des éléments des forces de l'ordre. Et ce, même si pour l'heure, on ignore si un mandat d'arrêt en son nom a été déjà pris. Hier, il a ignoré la convocation du Bureau Indépendant Anti-Corruption (Bianco). Prévu être auditionné hier matin par les enquêteurs de cet organe en charge de la lutte contre la corruption, le Président Directeur Général de la Société de transit « Tafaray » et non moins Conseiller spécial auprès de la Présidence de la République, ne s'est pas montré à Ambohibao. D'après les informations, il aurait été représenté par son avocat. Ce dernier aurait expliqué aux agents du Bianco que son client assiste à un procès. Une allusion certainement à l'audience du Conseil d'Etat qui s'est déroulée hier vers 9h30. Une audience que Mbola Rajaonah n'a même pas assistée.

Sursis à exécution. En effet, son avocat a déposé auprès du Conseil d'Etat le mercredi 14 novembre dernier une demande de sursis à exécution et d'annulation de l'arrêté n°228-MID/SG/DGAT/DIE/SCE portant Interdiction de Sortie du Territoire de la République de Madagascar contre Mbola Joseph Rajaonah. Hier, le siège a accordé le sursis à exécution dudit Arrêté. Et ce, même si le Commissaire général de la loi a conclu au rejet de la demande. Ceci explique peut-être cela. Quoiqu'il en soit, le jeune multimilliardaire connu et reconnu comme étant proche de Hery et Voahangy Rajaonarimampianina reste introuvable jusqu'ici. Hier, il a une nouvelle fois ignoré la convocation du Bianco à Ambohibao. L'on se demande alors s'il était assuré de l'issue positive de la demande de sursis à exécution.

Notification. En tout cas, de sources concordantes, le Ministère de l'Intérieur n'a pas encore été notifié de cette décision du Conseil d'Etat. Il n'est donc pas à exclure que, ce département ministériel prenne aussitôt une nouvelle Interdiction de Sortie du Territoire contre le multimilliardaire, poursuivi pour avoir commis des fraudes et des fausses déclarations au niveau du Service des Douanes. Autrement dit, l'IST reste valable pour la Police de l'Air et des Frontières tant qu'elle n'a pas reçu la notification du sursis à exécution. Une notification qui interviendrait au plus tôt lundi. Mais d'ici là, Mbola Rajaonah pourrait en profiter pour quitter le pays en catimini, si ce n'est déjà le cas.

Commission rogatoire. En tout état de cause, le sursis à exécution de l'Interdiction de Sortie du Territoire ne suspend pas la procédure judiciaire enclenchée par le Bureau Indépendant Anti-Corruption contre le Conseiller spécial auprès de la Présidence de la République, qui encourt une arrestation. D'après les informations, il est encore attendu à Ambohibao d'ici lundi pour répondre aux accusations portées à son encontre. Si ces accusations sont infondées, le patron du Transit « Tafaray » ne devrait pas se cacher. Selon nos sources, il sera amené à répondre à de nombreux dossiers, entre autres, trafic de bois de rose à Singapour, trafic d'armes et des malversations au niveau du Service des Douanes. S'il a pu quitter le territoire, le Bianco demandera certainement une commission rogatoire auprès de l'Etat qui l'accueillerait. En tout cas, ce dossier est suivi de très près aussi bien par la Communauté internationale que par les observateurs nationaux.

Madagascar

Beach-soccer - Championnat d'Afrique - Les Barea touchent le fond !

Battus une nouvelle fois par le Maroc sur le score éloquent de 6 buts à 4, les « Barea » ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.