Gabon: Vers la fin de la dynastie Bongo ?

Moussa Faki Mahamat du Tchad, président de la Commission de l’Union africaine (UA)
16 Novembre 2018

Alors qu'un grand flou règne sur l'exercice réel du pouvoir au Gabon, privé de son président depuis plusieurs semaines, la famille Bongo montre qu'elle veut tenir malgré tout. Mais jusqu'à quand ?

Cela fait presque trois semaines qu'Ali Bongo Ondimba, le président du Gabon, est hospitalisé à Riyad en Arabie Saoudite, après selon certaines sources, un accident vasculaire cérébral survenu fin octobre.

Pour l'instant, et selon le gouvernement gabonais, l'état de santé du président s'améliore et il n'y a pas de vacance du pouvoir. Depuis 1967 jusqu'à aujourd'hui, le poste de Chef de l'Etat au Gabon n'a été occupé que par une seule famille, celle des Bongo : d'abord avec Omar Bongo durant 42 ans puis avec son fils Ali depuis 2009.

Cependant, pour l'analyste politique camerounais Louis Kemayou, si la question de la succession devait de nouveau se poser, alors il est probable que "la dynastie des Bongo" prenne fin avec Ali Bongo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.