18 Novembre 2018

Burkina Faso: 13 nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Président du Faso

Treize nouveaux ambassadeurs accrédités au Burkina Faso ont présenté leurs lettres de créance au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le vendredi 16 novembre 2018 à Kosyam.

Ils sont 13 diplomates à présenter leurs lettres de créance au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le vendredi 16 novembre 2018 au palais de Kosyam.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou, Khadidiatou Tall Diagne, a ouvert le bal. Historienne de formation, elle possède une riche expérience dans le domaine de la diplomatie.

Avant son poste à Ouagadougou, elle occupait celui d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays à Tunis. Après elle, c'est le tour de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Fédérale d'Allemagne auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou, Ingo Herbert.

Avant sa nomination, il travaillait au Consulat général de son pays auprès de la République Fédérale du Nigéria à Lagos. Il a étudié le Droit, la Philosophie et le Théâtre et a rejoint le ministère allemand en charge des Affaires étrangères en 1989.

Il a servi dans les ambassades de son pays à Moscou, Tel Aviv, Dar-es-Salam et Pretoria. S'en est suivi l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou, Li Jian.

Titulaire d'un diplôme d'études universitaires, M. Jian, avant sa nomination, assumait les fonctions de Chargé d'affaires à l'ambassade de son pays au Burkina Faso. Il a travaillé comme 3e secrétaire à l'ambassade de la Chine en France, comme conseiller au sein de l'ambassade de son pays auprès de l'Union européenne de 2010 à 2012.

En 2013, Li Jian travaillait au sein du Bureau du travail relatif aux missions diplomatiques en tant que conseiller, puis directeur général adjoint. Immédiatement, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République arabe d'Egypte auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou, Cherif Mohamed Mokhtar Mohamed Rabie a enchaîné la série de présentation des lettres de créance au chef de l'Etat.

Né le 12 avril 1973, il est diplomate de carrière avec grade de ministre plénipotentiaire. Avant sa nomination à son présent poste, M. Rabie occupait celui de directeur adjoint au département de la sécurité auprès du ministère des Affaires étrangères de son pays.

Le renforcement des relations diplomatiques

Il a été suivi de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bénin auprès du Burkina Faso avec résidence à Niamey (Niger), Koumba Noël Koussey. Homme politique engagé, il a été élu député à l'Assemblée nationale du Bénin de 1995 à 1999 et vice-président du Parti du progrès pour la démocratie (PPD) en 2005.

Le 6e diplomate à se présenter au président du Faso était l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique du Pakistan auprès du Burkina Faso avec résidence à Tripoli (Libye), Sajid Iqbal. Général de l'armée à la retraite, il possède une riche expérience dans le domaine du commandement et de la formation des militaires.

Juste à sa suite, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Malaisie auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar (Sénégal), Shazelena Bte Zainul Abidin, s'est avancée sur le tapis rouge de Kosyam. Elle est titulaire d'un doctorat en Sciences sociales de l'Université de Sheffield (Royaume Uni) et d'une Maîtrise en politique internationale et européenne.

Elle a été directrice en charge des Droits humains au sein du département en charge des affaires étrangères de son pays. Dans les missions diplomatiques, elle a occupé les postes de conseillère à la Mission permanente de la Malaisie auprès des Nations unies en 2008 et de 2e secrétaire à l'ambassade de son pays à Washington.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Thaïlande auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar (Sénégal), Aroon Jivasakapimas a également suivi le mouvement en se présentant au président Roch Marc Christian Kaboré.

Il a assumé les fonctions de Consul général de son pays à Hong Kong en 2013 et a servi comme 3e et 2e secrétaire de l'ambassade de son pays à Kuala Lumpur et ministre conseiller au sein de la mission diplomatique de son pays à la Haye.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée Bissau auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar (Sénégal), Ibraima Sano, s'est annoncé à son tour. Il est titulaire d'une maîtrise en relations internationales. Ambassadeur de son pays au Sénégal, il a été également en poste en Algérie, en Tunisie et en Egypte de 2011 à 2017.

Après lui, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Hongrie auprès du Burkina Faso avec résidence à Accra (Ghana), Andras Szabo a enchaîné le fil des présentations des lettres de créance. Il a assumé plusieurs fonctions au sein du département hongrois en charge des affaires étrangères et dans les missions diplomatiques de son pays à l'étranger.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Botswana auprès du Burkina Faso avec résidence à Abuja (Nigéria), Pule Batimanki Mphothwe a suivi le mouvement. De 2012 à 2015, il a été ministre conseiller à l'ambassade de son pays auprès de la Fédération de Russie.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Suède auprès du Burkina Faso avec résidence à Bamako (Mali), Jessica Maria Thérèse Svärdström, était la 12e diplomate reçue par le Président du Faso.

Titulaire d'un diplôme universitaire en Histoire, elle a une riche expérience dans le domaine de la diplomatie qu'elle a intégrée en 2000. Elle occupait jusque-là le poste de chef de section Europe-Atlantique du département de la politique européenne de sécurité au ministère des Affaires étrangères de Suède depuis 2016.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou, Kade Ndilgueme Elisabeth, a clôturé la série de présentation des lettres de créance au président Roch Marc Christian Kaboré.

Titulaire d'une Maîtrise en droit privé, elle a assumé les fonctions de secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, à l'Intégration africaine et à la Coopération internationale du 24 décembre 2017 au 4 mai 2018. Elle a également été ministre en charge de la solidarité nationale de son pays.

Burkina Faso

Procés du putsch manqué / Me Séraphin Somé - « Aujourd'hui, c'est le bori bana du général »

L'audition du Général Gilbert Diendéré se poursuit à la barre du Tribunal militaire.… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.