18 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: En perspective de son Assemblée plénière - CNSA - Olenghankoy consulte le représentant légal de l'Islam en RDC

Le Conseil National de Suivi de l'Accord (CNSA), chapeauté par Joseph Olenghankoy Mukundji, œuvre bel et bien pour la tenue des bonnes élections prévues ce 23 décembre 2018, en RDC.

Tenez ! Dans son rôle qui consiste à surveiller l'évolution du processus électoral, jusqu'à son aboutissement final, le CNSA tient mordicus à l'organisation des joutes électorales qui devraient être transparentes, apaisées, inclusives et veuillez au strict respect d'une démocratie réelle, au sein de la patrie de Lumumba. A cet effet, en perspective de son Assemblée plénière qui aura lieu tout prochainement, le CNSA continue à poursuivre sa série des consultations avec les acteurs majeurs de la classe politique, sociale et religieuse du pays.

Effectivement, il y a de quoi à féliciter les efforts consentis par le Conseil National de Suivi de l'Accord de la Saint Sylvestre. Car, seulement 48 heures après avoir été à la Cité sainte de Nkamba nouvelle Jérusalem, siège de la représentation nationale et internationale de l'Eglise Kimbanguiste dans le Kongo Central, Olenghankoy était à la rencontre du Représentant légal de cette église, pour parler de l'évolution du processus électoral. Signant son retour dans la capitale Kinshasa, Joseph Olenghankoy s'est entretenu, le vendredi 16 Novembre 2018, avec la haute représentation islamique. M. Aly Mwinyi Mukuu, c'est de lui qu'il s'agit, et le Président du CNSA ont échangé sur le processus électoral.

D'ailleurs, cette rencontre s'est inscrite dans la droite ligne des consultations engagées il y a peu, avec les acteurs majeurs de la scène politique, socioprofessionnelle et religieuse, afin de trouver un consensus autour des questions qui continuent à diviser la classe politique notamment, celles concernant la machine à voter, la décrispation politique, la relaxation des prisonniers dits emblématiques etc. Cependant, il faudra mentionner que les discussions ont duré près d'une 1 heure au sein de la Mosquée centrale de la commune de Barumbu.

Le Rapporteur du CNSA, Valentin Vangi, n'a pas manqué de livrer une récapitulation à la presse nationale. «Nous sommes venus pour échanger avec l'église islamique concernant les questions importantes du processus électoral. Nous avons obtenu leur point de vue, et comme vous le savez, le CNSA est en train de se préparer pour que d'ici la fin de la semaine prochaine, nous puissions donner une orientation au peuple congolais, en ce qui concerne le processus électoral», a précisé le Rapporteur du CNSA.

Quant à la vision d'Islam, Valentin Vangi a laissé entendre que ces questions seront traitées à la plénière du CNSA. «La confession religieuse islamique a pris l'engagement de prier pour le pays. Quant à leur point de vue, cela sera traité lors de la plénière du CNSA», a-t-il insisté.

Pour sa part, répondant à la question du journaliste, M. Moussa Kalema, qui est le représentant légal adjoint en charge des questions politiques de la religion islamique en RDC, a laissé entendre que sa religion va pérenniser son rôle, celui de sensibiliser, moraliser et conscientiser la population. Par rapport à la machine à voter, admet-t-il que cette question a été abordée lors des échanges, et c'est au CNSA de se prononcer et cela revient sans ambages et la responsabilité lui incombe en tant qu'une grande institution indépendante.

La consultation de Joseph Olenghankoy auprès des acteurs majeurs de la classe politique, sociale, et religieuse intervient à une période importante. D'une part, à cause de la campagne électorale qui commence d'ores et déjà en moins d'une semaine, d'autre part, la promulgation par le Chef de l'Etat Joseph Kabila, de la loi organique portant fonctionnement du CNSA, ajoute non seulement une nouvelle dimension à cette institution organique de surveillance du processus électoral, mais aussi à une certaine crédibilité de la mission à laquelle le CNSA est appelée à s'acquitter valablement.

Congo-Kinshasa

Prix Nobel de la paix 2018 - Denis Mukwege plaide pour les victimes des violences sexuelles

« Comment construire la paix sur des fosses communes, sans justice ni réparation », a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.