19 Novembre 2018

Sénégal: La CAOPA célèbre la Journée mondiale de la pêche, mercredi à Banjul

Mbour — L'édition 2018 de la Journée mondiale de la pêche (JMP 2018) sera célébrée mercredi à Banjul, la capitale gambienne, par les acteurs de la pêche regroupés au sein de la Confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale (CAOPA), annonce un communiqué transmis à l'APS.

La CAOPA regroupe des organisations professionnelles de la pêche artisanale maritime et continentale de 24 pays d'Afrique de l'Ouest, du Centre, du Nord, d'Afrique de l'Est, et de l'océan Indien.

Elle est dirigée par le Sénégalais Gaoussou Guèye, par ailleurs président de l'Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche maritime (APRAPAM).

L'édition de cette année de la Journée mondiale de la pêche sera célébrée par la CAOPA, sur le thème "Définir un agenda panafricain pour une pêche artisanale durable", selon le communiqué.

Au cours des deux journées de travaux précédant la célébration de la JMP 2018, les participants établiront un agenda panafricain pour la pêche artisanale durable, qui sera porté au niveau de l'Union africaine par les acteurs de la pêche artisanale à travers la plateforme des acteurs non étatiques.

Cet agenda sera construit pour contribuer à la préparation de l'année internationale de la pêche et de l'aquaculture artisanales en Afrique de 2022, renseigne le communiqué.

Il souligne que lors du dernier comité des pêches de la FAO (COFI), à Rome en Italie, la CAOPA s'est réjouie de la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies proclamant l'année 2022 "Année internationale de la pêche et de l'aquaculture artisanales".

Concernant les préparatifs à mener au niveau africain en vue de la célébration de cette année internationale en 2022, '"la CAOPA se dit convaincue que les professionnels, hommes et femmes, de la pêche artisanale, et les autres organisations non étatiques intéressées par la pêche, ont un rôle important à jouer, en partenariat avec nos Etats".

Il y a aussi que lors de la Conférence sur les océans, à Malte, l'année dernière, la CAOPA s'était engagée à promouvoir en Afrique, le développement "d'une manière transparente, participative et sensible aux enjeux de genre, de plans d'actions nationaux pour une pêche artisanale durable, enracinés dans les directives d'application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale", peut-on lire.

La CAOPA estime qu'"une grande partie des directives doit être mise en place au niveau national afin d'améliorer de façon concrète les conditions de vie des communautés côtières qui dépendent de la pêche", lit-on encore.

Dans cette perspective, un comité pour le développement d'un plan d'action national pour une pêche artisanale durable, qui permettra aux professionnels d'identifier eux-mêmes leurs besoins, a été mis en place sous l'égide de la Côte d'Ivoire, de la Guinée et du Sénégal.

Ce comité sera accompagné d'une plateforme regroupant les différents ministères et structures impliqués (pêche, environnement, éducation, santé, etc.), "afin que les meilleures réponses aux besoins exprimés soient apportées".

Des rencontres sont prévues, l'une rassemblant les pays de la CEDEAO et l'autre les pays africains de l'océan Indien, pour lancer une dynamique similaire. Le Mali va se réunir avec les autres pays africains de pêche continentale afin de voir comment développer des plans d'action nationaux pertinents pour la pêche continentale.

La CAOPA a été récemment élue, pour un mandat de trois ans, à la tête de la Plateforme des acteurs non étatiques de la pêche artisanale et de l'aquaculture en Afrique de l'Ouest (PANEPAO/WANSAFA).

Sénégal

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.