18 Novembre 2018

Afrique de l'Ouest: G5 Sahel - Un envoyé spécial français échange avec Zéphirin Diabré

Le Chef de file de l'opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, a reçu en audience, le jeudi 15 novembre 2018 à Ouagadougou, l'ambassadeur Jean-Marc Châtaigner, envoyé spécial du gouvernement français pour le Sahel en charge des relations avec le G5 Sahel.

Après le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, c'est le Chef de file de l'opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, qui a reçu en audience, dans l'après-midi du jeudi 15 novembre 2018, l'envoyé spécial du gouvernement français pour le Sahel en charge des relations avec le G5 Sahel, l'ambassadeur, Jean-Marc Châtaigner.

Au terme de leurs échanges, le diplomate français dit avoir abordé avec le CFOP, des sujets de développement qui concernent le Burkina Faso et des sujets liés au G5 Sahel.

«Nous avons abordé l'organisation à Nouakchott, le 6 décembre, de la réunion sur le financement du Programme d'investissements prioritaires du G5 Sahel et le fait que le Burkina Faso va prendre en 2019, la présidence de la Force conjointe», a-t-il précisé.

Pour lui, il s'est agi d'une réunion d'information avec le CFOP parce qu'il est important d'écouter tous les points de vue sur les questions de sécurité et de développement dans le cadre de la Force conjointe.

«Il est important de montrer que nous rencontrons tous les acteurs institutionnels, tous les acteurs qui ont un statut officiel et un rang protocolaire sur ces sujets », a dit Jean-Marc Châtaigner pour qui Zéphirin Diabré est une «connaissance personnelle de longue date».

Le Chef de file de l'opposition politique a profité de l'occasion pour remercier l'ambassadeur français et dire tout son plaisir en sa qualité de CFOP et « au regard des relations personnelles » qui les unissent.

« Il a accordé de la considération à l'opposition politique. Je voudrais l'en remercier. Nous avons évoqué des questions de sécurité et de développement et j'y ai apporté ma modeste contribution pour l'enrichissement de notre réflexion commune », a-t-il conclu.

Afrique de l'Ouest

Dialogue politique national - Zéphirin et Simon pour conduire au consensus

Pour la réussite du dialogue, le chef de l'Etat (milieu) a responsabilisé le chef de file de l'opposition,… Plus »

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.