19 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: La MONUSCO rend hommage à ses casques bleus tombés lors de combats contre les rebelles ougandais

communiqué de presse

Beni, le 15 novembre 2018 - 7 casques bleus, soit 6 malawites et 1 tanzanien, ont perdu la vie en appuyant les FARDC dans la traque contre les ADF qui sévissent dans la zone. Avant le rapatriement de leurs dépouilles mortelles dans leurs pays respectifs, une double cérémonie d'hommage leur a été rendue, ce samedi 17 novembre à Beni.

La première, dans le camp des soldats malawites de la MONUSCO pour l'hommage aux 6 soldats de ce pays et la seconde sur la base des soldats tanzanien en hommage au casque bleu de cet Etat.

Le chef de bureau de la MONUCO-Beni, Karna Soro, le chef d'Etat-major adjoint de la Force de la MONUSCO, le General Bernard Commis, le commandant de la Brigade d'intervention (FIB) de la MONUSCO, le General Dube Patrick, les commandants des bataillons malawite et tanzanien, le commandant des opérations Sokola 1' Nord, le Général Mbangu Marcel, le maire de la ville de Beni, Nyoni Bwanakawa, ont intervenu lors de ces hommages, qui se sont déroulés en deux séquences, mais dont les messages sont restés les mêmes.

En effet, ils ont particulièrement insisté sur le courage, la loyauté et la détermination de ces soldats qui en acceptant d'être des casques bleus, perdent, quelques fois, la vie hors de leur pays, dans la défense de la cause de la paix.

«Vous avez donné votre vie pour que la paix et la sécurité s'installent dans ce pays», s'est exclamé le General Commins.

«Vous avez donné votre vie pour une cause parmi les plus nobles : protéger des hommes, des femmes et enfants que vous n'avez jamais rencontrés auparavant les protéger contre la violence que crée les groupes armés mais ici plus précisément les ADF », a-t-il ajouté.

Malgré ces pertes dans leur rang, les autorités militaires tant congolaises qu'onusienne ont tenu à rassurer l'assistance que cela n'altèrerait en rien leur détermination à poursuivre le combat contre les ADF.

Pour sa part, le maire de la ville de Beni, Nyoni Bwanakawa, a souhaité que les ADF soient traités comme des terroristes, à part entière, au même titre que tous les terroristes du monde.

Enfin, même si elle n'était pas présente à ces cérémonies d'hommage, la société civile locale, dans ses sorties médiatiques, a tenu à présenter ses condoléances à la famille onusienne et saluer l'implication effective des forces (FIB) de la MONUSCO, aux côtés des FARDC, dans la lutte contre les ADF ; une émotion, également perceptible, d'une manière générale, au sein de la population de Beni.

Congo-Kinshasa

la SADC reçoit l'opposition sur fond de tensions pré-électorales

Les élections en République démocratique du Congo (RDC), prévues le 23 décembre, sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.