19 Novembre 2018

Tunisie: «Clientélisme et conséquences !»

Ainsi, les entraîneurs régionaux découvrent plusieurs jeunes assez doués et les retiennent afin qu'ils passent une présélection et bien qu'il y en ait plusieurs qui soient prometteurs, cela ne suffit pas.

Au dernier stage de présélection, il y a eu plus de 50 jeunes joueurs doués et techniquement assez valables, mais qui se consument en raison d'une mauvaise gestion ou évaluation des entraîneurs. Les techniciens travaillent pour les grands clubs. A titre d'exemple, il y a un certain jeune, Yassine Jerbi, actuel pivot de l'USMonastir qui brille de mille feux. Il n'a cessé de faire parler de lui lors des matches de championnat. Il a été contacté ensuite par l'ESS et l'EST. Mais il a décliné ces offres pour des raisons familiales. Yassine Jerbi a même été approché par les Italiens de Verone pour un contrat de longue durée. Son père Fehmi, son conseiller, lui a organisé deux stages de formation à Chelsea et au Hertha Berlin. Bien sûr il a été retenu pour un stage de présélection et après quelques jours, les pseudo-entraîneurs de la DTN ne l'ont pas retenu, parce qu'il ne joue pas à l'EST, ni au CA ou à l'ESS.

Peut-être que l'on favorise trop les joueurs avec un fort potentiel athlétique ou peut-être financier pour une place parmi les 25 joueurs choisis.

Le directeur technique de la FTF devrait visiter le centre de formation de Borj Cédria afin de voir de près les dépassements de certains techniciens qui ne choisissent pas les meilleurs. Il est à signaler que le «Sang et Or» Ghaylen Chaâlali a été écarté du groupe lorsqu'il était jeune. Yassine Jerbi a été choisi comme l'un des meilleurs pivots en Tunisie, en dépit de l'indifférence des techniciens de Borj Cédria.

Tunisie

Mondial des clubs - L'Espérance de Tunis au complet

Samedi, L'Espérance Tunis, le champion d'Afrique en titre entrera en lice au Mondial des clubs face à Al… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.