La CEA lance une campagne contre la violence à l'encontre des enfants et des adolescents handicapés

15 Novembre 2018

Addis-Abeba — La Division des politiques de développement social (SDPD), de la Commission économique pour l'Afrique co-organise le lancement d'une campagne mondiale pour la « Bientraitance des filles, des garçons et des adolescents handicapés dans le monde » qui vise à remédier aux vulnérabilités et aux traitements dégradants auxquels la plupart d'entre eux sont confrontés au quotidien.

Le lancement, qui aura lieu au Centre de conférences des Nations Unies, le 29 novembre, à 9 heures, est organisé conjointement avec l'Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur les personnes handicapées et l'accessibilité, Maria Soledad Cisternas Reyes, et l'Ambassade de la République du Chili en Éthiopie.

William Muhwava, Chef de la Section de la population et de la jeunesse, à SDPD, déclare que la campagne encouragera les pays africains à accélérer leurs efforts de promotion des droits des enfants et des adolescents handicapés et éliminer la violence à leur égard.

« La campagne de sensibilisation lancera ce que nous appelons les « 10 principes pour ma protection, mon bien-être et mon développement en tant que fille, garçon ou adolescent handicapé », qui vise à promouvoir la bientraitance des enfants et des adolescents handicapés du monde entier monde », dit-il.

Selon le « Rapport sur la situation des enfants dans le monde » (2013, UNICEF), les enfants handicapés sont excessivement exposés à la violence, à l'abandon et aux mauvais traitements. Ils sont 3 à 4 fois plus exposés aux violences physiques, sexuelles ou psychologiques que les enfants valides.

À cet égard, la campagne, soutenue par l'Envoyée spéciale du Secrétaire général sur le handicap, vise à sensibiliser à l'élimination des peines ou traitements dégradants, de l'exploitation, de la violence et des mauvais traitements infligés à toutes les filles, tous les garçons et les adolescents handicapés.

Elle contribuera à la pleine mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), qui invite les États parties à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les enfants handicapés puissent jouir pleinement de tous les droits de l'homme et de toutes les libertés fondamentales sur une même base que les autres enfants.

Elle garantit la protection contre la torture et les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, contre l'exploitation, la violence et les abus, ainsi que la protection de l'intégrité personnelle, physique et mentale.

L'Envoyée spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les personnes handicapées et l'accessibilité travaille avec toutes les Commissions régionales de l'ONU pour lancer la campagne mondiale.

La manifestation régionale réunira des représentants gouvernementaux de haut niveau, y compris toutes les Missions diplomatiques basées en Éthiopie, des organisations régionales, des Institutions des Nations Unies, la société civile et des personnes handicapées.

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.