19 Novembre 2018

Cameroun: Port de Douala - Précautions dans l'enlèvement des épaves

Les éléments polluants de 13 des 25 carcasses déjà enlevées des quais et darses ont été écologiquement traités.

Le quai des accès du port de Douala a été débarrassé il y a peu de la drague « Youpwe ». Le navire a été enlevé et conduit à son site de démolition au lieu dit Youpwe. La destruction de ce navire symbolise le chantier d'enlèvement des épaves lancé le 4 juin 2018 par le ministre des Transports. Cela dit, de sources introduites au port, l'opération a inquiété des écologistes, préoccupés par le sort réservé aux éléments polluants contenus dans les navires.

Le Pad et l'entreprise italienne en charge de l'opération se veulent rassurants : « La nocivité potentielle des matières polluantes (amiante, produits hydrocarbures, laine de roche, élément radioactif gamma) qui se trouveraient dans les épaves sont traités selon la norme de la gestion des projets », précise Georges Cracite Menye, chef de l'unité opé rationnelle de la maitrise d'œuvre en régie des travaux de ce projet.

La « Youpwè », qui comportait un gamma densimètre (instrument de mesure de la densité des sédiments dragués) avait une charge faible de radioactivité à l'origine. Elle s'est éteinte trois ans après l'arrêt du navire. L'instrument a été démantelé selon la procédure établie dans le plan de management environnemental, sous la supervision d'une société agréée par le ministère en charge des questions environnementales, apprend-on encore du Pad.

L'unité opérationnelle a également sollicité l'expertise la délégation régionale de l'Agence nationale de Radioprotection et la société Hydrac pour l'évacuation et la sécurisation définitive de l'élément radioactif. Une descente conjointe est prévu ce 20 novembre sur le site. Dans la même mouvance, le constructeur de cet instrument a été contacté pour éventuelle expédition retour aux fins de destruction finale de l'élément gamma radioactif.

Le projet d'enlèvement d'urgence de 25 épaves qui doit s'achever dans trois mois, permettra de libérer le quai des accès, les zones de ca botage et la darse de pêche, permettant ainsi au port de gagner des espaces d'exploitation et de navigation.

Ces épaves enlevées sont stockées sur les sites préparés à cet effet, dans la perspective de l'achèvement de la procédure de réforme par leur vente aux enchères publiques, conformément à la réglementation.

Cameroun

Ahmad - «Les Camerounais sont d'accord» pour organiser la CAN 2021

Le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2019 sera désigné le 9 janvier à Dakar, a… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.