19 Novembre 2018

Angola: Le CICA demande la mise en place d'un cours d'éducation religieuse

Menongue — Le Conseil des Églises chrétiennes d'Angola (CICA) de Cuando Cubango a demandé dimanche, dans cette ville, à l'Exécutif d'introduire, dans les prochaines années scolaires, le cours d'éducation religieuse dans l'enseignement de base dans les écoles publiques et privées.

Lors du culte œcuménique de clôture des activités du 11 novembre, Journée de l'indépendance nationale, le représentant du CICA, Jeconias Lucas, a déclaré que l'objectif était de contribuer à la fin des problèmes sociaux, psychologiques, moraux et religieux.

Il a remercié, au nom des églises chrétiennes, l'exécutif pour la mise en œuvre et l'orientation de projets destinés au développement du pays et à la lutte contre la corruption, le népotisme et la flatterie en Angola.

Il a rappelé que le 11 novembre 1975 représentait, pour les Angolais, de Cabinda à Cunene, la conquête de la liberté, la jouissance d'une paix véritable, le tout grâce à Dieu et aux prières de chrétiens motivés par l'esprit divin des différentes confessions chrétiennes et l'engagement de nombreux fils de la patrie.

Selon Jeconias Lucas, l'église chrétienne continuera à prier pour la durabilité de la paix et de la liberté du pays, afin qu'elles soient durables et permanentes.

Il a dit que l'église s'attend à ce que ce processus soit perfectionné par le biais d'une éducation religieuse dans une formation centrée sur le Christ et soit considéré comme une tâche de tous les acteurs de la société.

Selon le représentant, les adultes devraient se concentrer sur l'avenir de leurs enfants, en particulier des adolescents et des jeunes, dans l'enseignement et l'instruction à l'éducation de la parole de Dieu.

Angola

Ministère de la Pêche oeuvre à l'organisation du secteur

Le Ministère de la pêche et de la Mer travaille pour organiser le secteur et réduire… Plus »

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.