20 Novembre 2018

Burkina Faso: Sabel 2018 - 300 exposants attendus à Ouagadougou

Cette première édition du Sabel est placée sous le thème : «Place des productions animales et halieutiques dans le développement des bases productives et de compétitivité de l'économie nationale».

A quelques jours de cet important évènement, le CNO composé de 10 commissions, dit travailler d'arrache-pied pour le succès du tout premier salon entièrement consacré à l'élevage. C'est-à-dire, les ressources animales et halieutiques, leurs produits dérivés et les technologies, innovations et savoirs faire qui vont avec.

Deux types d'exposants seront présents à cette tribune selon le CNO. A savoir les présélectionnés de la commission compétition qui viennent des 13 régions du Burkina et les exposants libres qui viennent eux, pour faire découvrir leurs spécificités en lien avec le secteur de l'élevage.

«182 exposants ont été retenus, soient 126 pour les animaux et 56 pour les transformateurs et innovateurs. En attendant d'atteindre les 300 exposants prévus, plus de 80 souscriptions ont déjà été enregistrés. Au total, c'est une quarantaine de prix qui sera décerné aux meilleurs acteurs du secteur», a indiqué le ministre Koutou.

Plusieurs communications sont prévues tout au long du Sabel 2018 et seront animées par diverses personnalités sur des thématiques liées au secteur.

Ainsi, le colloque d'ouverture sur le thème sera conjointement animé par le ministre en charge de l'Economie et des Finances, Rosine Sory/Coulibaly et le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Somanogo Koutou, l'Alliance pour la majorité présidentielle (APMP), le Chef de file de l'opposition politique (CFOP), la société civile et les institutions financières.

Les objectifs de ce colloque selon M. Koutou, sont de décliner la vision du gouvernement, celle de l'APMP, du CFOP et la position de la société civile sur la place des productions animales et halieutiques dans le développement économique et social du Burkina ; de présenter les opportunités de financements disponibles auprès des institutions financières.

Il y aura également cinq conférences et huit panels animés non seulement par les spécialistes des thématiques retenues mais aussi par les responsables des différentes filières animales ainsi que anciens responsables du département en charge de l'élevage.

Il y aura aussi les B to B qui sont des moments importants pour tisser des relations d'affaires. Un espace dédié aux produits alimentaires d'origine animale est également prévu pour permettre au public de déguster les mets exposés.

En rappel, le Sabel selon ses organisateurs, a pour principal objectif, de contribuer à la promotion de l'élevage et à la valorisation des produits animaux à travers la création d'une plateforme de rencontre et d'échanges entre tous les acteurs de ce secteur stratégique.

Les filières attendues sont celles du bétail viande, cuirs et peau, lait, miel, porc, pisciculture, aviculture et l'élevage non conventionnel. En raison de sa spécificité, il est prévu un panel consacré à la problématique de l'espèce asine dont la protection a fait l'objet d'un décret pris en 2016.

Burkina Faso

Santé publique - La communauté burkinabè fait don de sang au CNTS

Au total soixante poches de sang ont été recueillies, le 9 décembre à Brazzaville,… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.