19 Novembre 2018

Ile Maurice: Journée mondiale des toilettes - La technologie au petit coin

C'est ce lundi 19 novembre qu'est célébrée la Journée mondiale des toilettes. Le thème choisi, «Quand la nature nous appelle», s'inscrit dans l'idée que «nous sommes en train de transformer notre environnement en un égout à ciel ouvert».

Cette journée mondiale vise à sensibiliser les gens sur le rôle crucial des toilettes. Mais aussi encourager des actions ciblées pour relever le défi de la crise mondiale de l'assainissement. Entre autres, miser sur la technologie au petit coin...

À l'instar de Farhaad Mohamed, directeur de la société Intellixa. Depuis son premier contact avec des toilettes intelligentes, il n'a jamais cessé de croire qu'il est possible d'introduire les toilettes smart à Maurice.

Tout a commencé il y a quatre ans, lorsque Farhaad Mohamed se trouve à Shanghai, dans le cadre d'un programme de formation sur les produits de gymnase. Tout à

coup, il a une envie pressante. Il se rend alors aux toilettes. Et là, c'est la stupeur ! Il se rend compte qu'il n'y a pas de papier pour s'essuyer, mais plutôt que le siège est doté de nombreuses fonctionnalités. Notamment l'aspiration d'odeur gênante, le lavage intime grâce au jaillissement d'un jet d'eau ou encore un séchoir à air chaud.

Dès lors, l'idée d'importer cette technologie à Maurice ne quitte plus Farhaad Mohamed. D'ailleurs, il n'a pas perdu de temps pour entrer en contact avec un producteur de toilettes intelligentes. Et investit dans l'achat d'un certain nombre de modèles de WC high-tech, sans aucune indication qu'il les écoulera.

Mais les implications tant financières que commerciales pour se constituer une solide base de marché vont prendre plus de temps que prévu. Son projet de s'installer à Port-Louis n'ayant pas abouti, Farhaad Mohamed a décidé d'ouvrir incessamment un point de vente à La Marie. «Je vais y installer une toilette intelligente témoin. Cela va aider les gens à constater de visu l'avantage d'avoir de telles toilettes s'ils le désirent, car le prix est très compétitif et peut satisfaire un grand nombre de familles.»

Farhaad Mohamed soutient qu'il est en mesure d'installer ces toilettes dans les lieux publics, où les autorités ont du mal à maintenir un niveau appréciable d'hygiène. Le directeur de la société Intellixa se dit optimiste. «C'est un investissement de longue haleine. Je reste confiant que tôt ou tard, un certain nombre de Mauriciens prendront conscience de l'importance d'élever le niveau d'hygiène.»

Ile Maurice

Agression à Cap-Malheureux - 11 nouvelles arrestations

Ce lundi 10 décembre, 11 individus ont été arrêtés dans le cadre de l'agression d'… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.