Soudan: ONU met en œuvre des projets anti-pauvreté au Soudan

- Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a révélé qu'un projet d'éradication de la pauvreté devait être mis en œuvre dans plusieurs États du Soudan. M. Selva Ramachandran, Directeur du PNUD au Soudan, a réitéré, alors qu'il parlait de l'inauguration de l'école élémentaire pour filles (Mayo), créée par la Commission du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration en collaboration avec le PNUD et financée par l'Agence italienne pour la coopération développementale, le PNUD est prêt à mettre en œuvre de nombreux projets économiques et des projets d'élimination de la pauvreté au Soudan.

Il a précisé que la région de Mayo, dans le sud de Khartoum, serait l'une des zones ciblées. Le directeur du PNUD au pays a appelé les donateurs à soutenir l'éducation, la santé et d'autres domaines économiques, se félicitant le partenariat établi entre la communauté et les donateurs pour la mise en œuvre des projets. L'Ambassadeur d'Italie au Soudan, Fabrizio Lobasso a déclaré que l'objectif de l'école et des projets qui l'accompagnent est d'instaurer une plus grande stabilité dans la région de Mayo, qui est un micro-Soudan en raison de sa diversité culturelle, éthique et de sa coexistence pacifique, confirmant l'engagement de son pays à mettre en œuvre davantage de projets de développement et de services dans différentes régions du Soudan.

Le commissaire général du DDR, le lieutenant général Salah Al-Tayeb, a salué le soutien de ses partenaires à la mise en place de projets visant à assurer la sécurité et la stabilité, louant les efforts de l'Italie, du PNUD et d'autres partenaires pour leur soutien de la Commission. Il a déclaré que l'école a confié l'éducation des filles en tant que les femmes constitue la pierre angulaire de la paix, de la stabilité et du développement, citant des projets mis en œuvre par la Commission de DDR dans divers États du Soudan. Fin Tahani

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.