21 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Elections - Martin Kafulu, le candidat de Lamuka, présente son programme

Photo: © RFI/Habibou Bangré
Des militants en RDC

Retour ce mercredi de Martin Fayulu à Kinshasa. Le candidat commun de la coalition Lamuka à la présidentielle arrive 48 heures avant le début de la campagne électorale.

Et c'est autour de six piliers que tourne le programme présenté en son temps par Martin Fayulu : le social libéralisme, la citoyenneté, le pacte pour le développement, mais aussi la bonne gouvernance, la réconciliation nationale, le principe gagnant-gagnant.

Martin Fayulu est devenu le candidat commun d'une frange de l'opposition. Et le budget de 190 milliards de dollars américains qu'il avait présenté en septembre pour une période de cinq ans a été revu à la baisse par ses alliés de la coalition Lamuka.

Désormais, il faut parler de 105 milliards de dollars américains pour le programme commun, révèle Pierre Lumbi, le vice-président de la plateforme katumbiste Ensemble pour le changement. Et ce budget, selon la coalition Lamuka, devra être financé avec les recettes internes, la coopération bilatérale et les emprunts.

Un accent particulier est mis sur la lutte contre la corruption et les détournements des fonds publics, des maux très ancrés dans la société congolaise.

Autre volet du programme, la réforme constitutionnelle avec la restauration du second tour et le retour à la double nationalité, la nationalité congolaise pouvant être détenue concurremment avec une autre. Et pour mettre fin à l'arbitraire, une profonde réforme de l'appareil judiciaire est également envisagée.

En savoir plus

Elections - Le candidat du FCC Emmanuel Shadary présente son programme

Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC) Emmanuel Ramazani Shadary a finalement présenté son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.