20 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Présidentielle - Ramazani Shadari chiffre son programme de gouvernance à 86 milliards de dollars

Le dauphin de Joseph Kabila promet de créer 100.000 emplois au cours de son premier mandat, une fois élu.

À l'instar d'autres candidats à la présidentielle qui ont eu à décliner leur programme, c'était au tour d'Emmanuel Ramazani Shadari de présenter son projet de société devant la presse. C'était le 19 décembre en présence de nombreux officiels et des membres du bureau stratégique du Front commun pour le Congo (FCC). 86 milliards de dollars américains, tel est le montant global couvrant le projet de société du candidat FCC étalé sur les cinq prochaines années.

Quatre axes prioritaires constituent le socle du programme de Ramazani Shadari, en l'occurrence le renforcement de l'autorité de l'État et l'aménagement de la gouvernance publique ; la construction d'une économie diversifiée et compétitive; la lutte contre la corruption et l'accès aux services sociaux de base ainsi que le renforcement du rôle géostratégique de la République démocratique du Congo. Ces axes, a-t-il déclaré, fixent le cadre pour faire cheminer la RDC de manière adéquate vers l'émergence en 2020 puis vers le statut développé en 2030.

Ce plan, le candidat Ramazani Shadari croit le matérialiser en se fondant sur quatre piliers majeurs, à savoir l'assurance de protection du citoyen et de ses biens, la garantie de l'emploi et revenu suffisant pour couvrir les besoins de base de tout Congolais et la garantie de l'accès public au service de l'Etat.

Conscient qu'il ne peut atteindre un tel flux financier sans boucher toutes les issues par lesquelles coulent les recettes de l'État, le candidat de la majorité a promis de lutter contre la corruption et l'abus du pouvoir. « Je verrai à ce que toute forme de violence de règne dont le clientélisme, l'abus du pouvoir, l'impunité, la corruption, la fraude à tous les niveaux par des personnes physiques ou morales, étrangères et congolaises, soient strictement sanctionnés conformément aux lois des républiques », a-t-il déclaré. Sur le même registre, il a promis de créer 100.000 emplois au cours de son premier mandat, une fois élu.

Congo-Kinshasa

la SADC reçoit l'opposition sur fond de tensions pré-électorales

Les élections en République démocratique du Congo (RDC), prévues le 23 décembre, sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.