Ile Maurice: Un livre érotique vaut à une écrivaine... 10 ans de prison

20 Novembre 2018

Il lui a été reproché d'avoir écrit du «matériel obscène». En particulier, des scènes de sexe perverses, dont une impliquant des homosexuels. Pour ce «délit», l'écrivaine chinoise Liu, plus connue par les internautes comme Tian Yi, a écopé de 10 ans de prison. Soit deux ans de plus qu'un fonctionnaire condamné en 2013 pour le viol d'une fillette de quatre ans...

C'est le 31 octobre que l'écrivaine a été condamnée dans la province d'Anhui, en Chine. Ce n'est toutefois que récemment que l'affaire s'est ébruitée, provoquant un véritable tollé en Chine. D'autant que Tian Yi jouit d'une grande popularité parmi les internautes.

Selon l'acte d'accusation, dans son roman, intitulé «Occupation» (en anglais), elle a décrit des scènes perverses, dont de relations sexuelles entre homosexuels, d'abus, de viol, etc. Elle en aurait vendu, au total, quelque 7 000 copies ainsi que d'autres romans érotiques. Récoltant, au passage, des bénéfices d'environ 150 000 yuan (Rs 750 000 approximativement).

À savoir que la pornographie est illégale en Chine. L'avocat de Tian Yi a annoncé son intention de faire appel du jugement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.