21 Novembre 2018

Cameroun: Commerce extérieur - Vers une optimisation de la dématérialisation

La formation et la sensibilisation des acteurs du processus de dedouanement comme solution au départ poussif de la dématérialisation.Le basculement vers le numérique du processus de dedouanement des véhicules d'occasion du 1er novembre 2018 a créé plusieurs désagréments auxquels le ministère des finances à travers la direction des douanes a décidé d'apporter des solutions rapides permis lesquelles, la formation et la sensibilisation des acteurs qui interviennent dans ce processus afin de l'optimiser.

Après la décision par le guichet unique d'automatiser à 100% la procédure de dedouanement des véhicules d'occasion au port autonome de Douala (PAD). Et la SGS etant là pour évaluer les véhicules Pour ce qui est des formalités de pre-dedouanememt, il y'a encore certaines que le GUCE doit communiquer à la SGS pour que cela soit fait.Cependant il a été remarqué que malgré cette nouveauté, il y'a eu quelques soucis techniques qui ont empêché plusieurs opérateurs de la place portuaire d'effectuer de façon convenable leurs opérations. Il y'a d'ailleurs eu le paiement électronique en ligne. Tout le monde est unanime sur le fait que le nouveaux système de paiement en ligne des frais de la SGS et du GUCE est quelque chose de très positif et d'ailleurs cette avancée a été très saluée.

Mais le problème réside au niveau de l'attachement de façon électronique des pièces jointes de la déclaration.c'est a ce niveau que se trouve de petits soucis techniques. Mais pour résoudre ce problème, les responsables du ministères des finances avec à leurs tête le directeur Des douane et les acteurs du commerce extérieur se sont réunis ce lundi 19 novembre. pour l'instant, les deux systèmes puissent fonctionner ensemble. Le sujet évoqué ici est le système semi électronique qui pourra désormais cohabiter avec le système complètement électronique. Pour ceux qui n'ont pas de souci avec le nouveau système, ils vont continuer à travailler dans ledit système (dématérialisation et automatisation à 100%) . et quant aux autres qui ne s'en sortent pas avec le nouveau système, ils vont continuer a travailler comme d'habitude.

Pour le moment, une task force a été créée pour gérer les dossiers en attente .212 dossiers sont en attente et dès l'après midi de ce lundi ,il a été décidé que les importateurs de ces véhicules là rentrent soit au GUCE soit à la SGS , pour que de façon manuelle, les différents dossiers soient traités.

Entre temps, Le directeur général du groupe TMFD a promis de construire un centre multimédia au niveau du parc destiné aux véhicules d'occasion pour faciliter le traitement des dossiers de ces véhicules là .

Cette offre a été appréciée a juste titre par le directeur des douanes car cela va aider les opérateurs qui n'auront pas accès aux outils modernes de la dématérialisation (scanning,réseau internet,etc...) .

Il a aussi été demandé a la SGS et au GUCE de renforcer la sensibilisation et la formation et d'accompagner les différents opérateurs pendant cette phase de transition. Cette dernière court jusqu'au 31 décembre 2018. " nous pensons que c'est une période essentielle pour d'arrimer à ce nouveau système de dedouanement des véhicules d'occasion, qui sera désormais dématérialisé à 100% et dès le 1er janvier 2019"a déclaré Edwin Fongod Nuvaga le directeur général des douanes

Cameroun

France - La SAD expose ses produits immobiliers au Hyatt Regency hotel à Paris.

La Société d Aménagement de Douala, SAD, une filiale de la Communauté Urbaine de Douala, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.