Somalie: Le Comité du Conseil de sécurité sur la Somalie entame ses travaux dans le cadre d'un mandat révisé

20 Novembre 2018
communiqué de presse

New York — - Comme suite à l'adoption de la résolution 2444 (2018), le 14 novembre 2018, par laquelle le Conseil de sécurité a levé l'embargo sur les armes, les mesures d'interdiction de voyager et de gel des avoirs et les sanctions ciblées imposés à l'Érythrée par les résolutions 1907 (2009), 2023 (2011), 2060 (2012) et 2111 (2013) , le Comité du Conseil de sécurité faisant suite à la résolution 751 (1992) sur la Somalie, auparavant dénommé Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 751 (1992) et 1907 (2009) sur la Somalie et l'Érythrée, a commencé ses travaux dans le cadre d'un mandat modifié.

Le mandat du Comité, qui est assisté par un Groupe d'experts sur la Somalie installé à Nairobi, comprend les tâches énoncées aux paragraphes 11 de la résolution 751 (1992) et de la résolution 1844 (2008), et au paragraphe 23 de la résolution 2036 (2012). Celui du Groupe de contrôle pour la Somalie et l'Érythrée expirera à compter du 16 décembre 2018.

Conformément à la résolution 2444 (2018), le Comité s'attachera à modifier en conséquence ses directives, sa notice d'aide à l'application et son site Web.

SOURCE Conseil de sécurité des Nations Unies

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.