22 Novembre 2018

Cote d'Ivoire: Le Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (Raci) a tenu son 5e conclave

Le Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (Raci) a tenu son 5e conclave, le dimanche 18 novembre 2018, au Palais des Congrès de l'Hôtel Ivoire.

À cette occasion, Soro Kanigui, président exécutif du mouvement a ouvertement demandé au Président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, d'annoncer sa candidature pour l'élection présidentielle de 2020 : « Du haut de cette tribune, je voudrais lancer un appel solennel au Président de l'Assemblée nationale Soro Kigbafory Guillaume.

Le devoir vous appelle, monsieur le président d'honneur du Raci. Il urge que vous posiez dans les meilleurs délais, un acte fort et sans équivoque.

Je m'érige aujourd'hui en porte-parole du peuple. Nous vous demandons de libérer l'opinion nationale et internationale, en vous portant candidat à l'élection Présidentielle de 2020. Parce que le peuple de Côte d'Ivoire attend de vous cela». Selon lui, seul Guillaume Soro peut faire de la Côte d'Ivoire, un État de droit.

En réduisant notamment, la pauvreté et l'insécurité : «(... ) Réduire les frontières du sous-développement, de la pauvreté et de l'insécurité par l'investissement et la production, par l'intégration africaine, seuls des peuples, des communautés et des politiques économiques et sociales, par la promotion du travail et par la justice nationale est notre projet.

Un projet aussi ambitieux et exaltant comme celui-ci, recommande un leader qui sait dire "oui" quand il le faut, et "Non" quand il le faut. Un leader qui saura faire face à un contexte international trouble marqué par le terrorisme et l'immigration massive des jeunes vers l'Europe, du fait d'un environnement socio-économique extraverti.

Réaliser un tel projet requiert un État impartial, un État de droit. En vérité, le citoyen est mis en confiance pour contribuer à la construction nationale par l'État de droit. Vous comprenez donc à juste titre, le choix du thème du présent conclave».

«Guillaume Soro a les capacités pour faire de la Côte d'Ivoire, un État de droit»

Plusieurs figures de la politique ivoirienne ont assisté à la cérémonie. Parmi elles, Anzoumana Moutayé, le président contesté du Mouvement des forces d'avenir (Mfa). Dans son adresse, il a laissé entendre que Guillaume Soro est capable d'apporter un changement positif dans le pays.

« Vous avez bien fait de choisir un parrain dont nul n'ignore les capacités et sa carrure d'homme d'État. Je pense qu'avec lui vous devez faire avancer la démocratie et l'État de droit en Côte d'Ivoire. Je le dis en connaissance de cause, parce que j'étais parlementaire dans un passé récent.

Et avec Guillaume Soro, l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire s'est ouverte au monde, par la diplomatie parlementaire. Nous avons travaillé avec lui. Il a la capacité pour vous accompagner et faire de la Côte d'Ivoire, un État de droit.

C'est pourquoi nous vous invitons à continuer à rassembler les ivoiriens », a-t-il fait savoir. Après avoir décrié les divisions dans les partis politiques, il a appelé les responsables du Raci à rester soudés dans leurs actions.

Pour lui, le mouvement doit participer à la formation de l'opinion afin de constituer un groupe de pression pour pouvoir « faire changer les choses dans le bon sens ».

Kamagaté Brahima (Secrétaire exécutif du Pdci chargé de la jeunesse) conduisait une délégation au nom du président Henri Konan Bédié.

Il était accompagné de plusieurs responsables de la Jpdci, dont Yao Innocent (Président Jpdci rurale). Le Fpi pro-Affi était aussi représenté par Konaté Navigué, le président de la jeunesse de ce parti .

Cote d'Ivoire

Procès Gbagbo - Dans la presse ivoirienne, l'attente de la décision de la CPI

La Côte d'Ivoire reste suspendue au sort de Laurent Gbagbo. L'ancien président ainsi que l'ex-leader des… Plus »

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.