Angola: Cunene est la province la plus touchée par le VIH / SIDA au pays - Anaso

Ondjiva — La province de Cunene continue de dominer le taux d'incidence du VIH/Sida en Angola, représentant 6% des nouvelles transmissions, a déclaré mercredi à Ondjiva, le secrétaire exécutive du Réseau angolais des Organisations non gouvernementales de lutte contre le VIH/Sida (Anaso), António Coelho.

S'exprimant à la fin d'une réunion avec des organisations de la société civile de la région, António Coelho a jugé "alarmant" les six pour cent de cas de nouvelles infections à VIH à Cunene, contrairement au pourcentage du pays qui est de deux pour cent.

Après Cunene, a-t-il renchéri, suivent les provinces de Cuando Cubango avec 5% et de Moxico (4%), tandis que Zaire est la province la moins touchée par le VIH/Sida avec un taux de 0,5.

Malgré des efforts concertés entre le gouvernement et les organisations de la société civile, le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas) a augmenté ces dernières années, notant qu'en 2015, il était d'environ 4,2 et a atteint actuellement 6%.

Il a dit qu'il était important d'attirer l'attention des gens sur le changement de comportement en renforçant les actions de prévention basées sur l'éducation et la sensibilisation des personnes, l'abstinence, la fidélité et l'utilisation de préservatifs.

Il a indiqué que dans ce domaine, il y avait une délégation multisectorielle et multidisciplinaire d'Anaso et d'ONUSIDA en Angola, afin de comprendre pourquoi, malgré les divers investissements réalisés, la province de Cunene ne répondait pas positivement du point de vue des résultats.

"Pendant notre séjour, nous chercherons à parler aux autorités et aux bénéficiaires des différents services afin de mobiliser un soutien afin de renforcer les interventions dans le domaine de la prévention de cette maladie qui fait de nombreuses victimes", a-t-il déclaré.

Le responsable a également déclaré que les travaux permettront de faire le contrôle stratégique des différents services de santé, afin de comprendre les préoccupations et de formuler des recommandations au niveau national pour l'élaboration d'un projet de mobilisation de ressources en faveur de la province.

L'Anaso a un grand nombre de volontaires disponibles dans différentes organisations de la société civile pour développer des actions communautaires, mais le problème majeur est lié à sa durabilité en raison du manque de ressources financières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Vih-Sida and Mst

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.