Congo-Brazzaville: Musique - Chida, la chanson annonce l'album "312 métaphysique" de l'orchestre Patrouille des stars

Cette mélancolie d'amour d'environ sept minutes est le produit de l'artiste Kevin Mbouandé, dit le métatron, et son mythique orchestre Patrouille des stars.

Chida décrit avec cohérence les faits historiques mondiaux. Elle immortalise les grandes figures de l'histoire terrestre comme Youri Gagarine, Staline et autres. La rumba mixée au tchatcho est le style développé dans cette romance.

Pour bien déchiffrer le message véhiculé par cette chanson, il faudrait au préalable comprendre la signification du mot "Chida". En effet, Chida est tiré du jargon populaire de la langue lingala, langue locale des deux Congo. Il veut tout simplement dire "un deal d'amour", "un flirt". « Dans cette chanson, il s'agit de comprendre que même un chida peut se transformer en un sentiment amoureux pouvant engendrer aussi le bonheur que de l'angoisse », a précisé Kevin Desperado, communicateur de l'artiste Kevin Mbouandé.

Notons que Patrouilles des stars est un orchestre qui a vu le jour le 27 décembre 1990, sous l'impulsion de certains jeunes du quartier Mikalou, dans le sixième arrondissement de Brazzaville. Depuis lors, ce groupe fait le bonheur mais, surtout, la fierté de la musique africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.