Afrique de l'Ouest: La Banque centrale développe une stratégie régionale d'inclusion financière

Photo: BCEAO
Forum de Haut Niveau sur le thème : « Innovations technologiques au service de l’inclusion financière », tenu le mardi 27 novembre 2018 dans le cadre de la Semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA
22 Novembre 2018

La Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) s'est engagée dans la lutte contre la pauvreté.

'Nous mettons en place toute une panoplie d'actions pour renforcer l'inclusion financière et faire en sorte que les produits et services soient accessibles au plus grand nombre à un coût abordable', a indiqué jeudi Kossi Ténou, le directeur national de la BCEAO.

Dans les pays où l'inclusion financière est une réalité, on a constaté que le taux de croissance était plus élevé et celui du chômage plus faible, a-t-il fait remarquer.

La BCEAO a lancé, au cours des dernières années, plusieurs initiatives en faveur de la promotion de l'inclusion financière dans l'espace UEMOA.

La stratégie régionale d'inclusion financière est une feuille de route qui propose une vision de l'inclusion financière et passe en revue les priorités devant permettre, au cours des cinq prochaines années, de relever les défis identifiés.

Elle constitue un cadre de référence pour les stratégies nationales d'inclusion financière existantes ou en cours d'élaboration au niveau des Etats.

Les principaux groupes cibles sont essentiellement les populations exclues du système financier classique, notamment les populations rurales, les femmes, les jeunes, les PME et les personnes à faible éducation financière.

L'objectif global est d'assurer l'accès et l'utilisation d'une gamme diversifiée de produits et services financiers adaptés et à coûts abordables à 75% de la population adulte.

L'édition 2018 de la Semaine de l'inclusion financière aura lieu au Togo du 26 novembre au 1er décembre sur la thématique de l'innovation technologique au service de l'inclusion financière'.

Le Togo a déjà lancé plusieurs initiatives dans ce domaine. On peut citer le Fonds national de la finance inclusive (FNFI), le mécanisme incitatif pour le financement de l'agriculture (MIFA), le Fonds d'appui aux initiatives économiques de la jeunesse (FAIEJ).

Enfin, l'Agence nationale de promotion de garantie et de financement des PME-PMI (ANPGF) milite en faveur d'un accès plus large au crédit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.