23 Novembre 2018

Sénégal: Plateforme industrielle de Diamniadio - Un joyau de 25 milliards

Le Prix Abdoulaye Fadiga pour la recherche économique a été décerné, hier mercredi 21 novembre 2018 au doctorant à la Faculté des sciences économiques et de gestion de l'Université de Lomé (Togo) par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao).

Ce prix est mis en compétition tous les deux ans aux jeunes chercheurs et universitaires ressortissant des huit pays membres de l'Union Economique et monétaire Ouest Africain (Uemoa).

Le président de la République Macky Sall a procédé hier jeudi, 22 novembre, à l'inauguration officielle de la plateforme industrielle de Diamniadio.

A cette occasion, le chef de l'Etat, après un tour d'horizon au niveau des composantes de la plateforme confie : «Cet évènement marque une étape importante dans le développement du pôle urbain de Diamniadio, un développement qui s'inscrit dans ma vision d'un aménagement harmonieux du territoire».

En effet, poursuit le Président Sall, «Cette plateforme industrielle permet à cette ville moderne en construction de mieux répondre à sa vocation de pôle d'emplois et de croissance et à favoriser un développement solidaire, inclusif par la mixité urbaine et sociale».

LE PROJET BATI SUR 53 HA REALISABLE EN DEUX PHASES

«Ce projet qui s'étend sur une superficie de 53 ha et réalisé en deux (2) phases pour un montant global de 85 milliards de francs CFA et dont la première phase que nous inaugurons ce jour (hier, Ndlr) est réalisée sur une superficie de 15 ha comprenant, outre la voirie, des réseaux divers, trois grands hangars de 10 000 m² chacun et un hangar de 5 000 m² entièrement financé par l'Etat du Sénégal pour un coût de 25 milliards de francs CFA», a expliqué le Président Sall.

Il poursuit: «Ce parc abritera des industries manufacturières non polluantes et à haute intensité de main d'œuvre dont l'essentiel de la production est destinée à l'exportation ou à l'import substitution».

Se voulant convainquant, il dit ceci: «D'ailleurs dans ce processus qui a démarré avec l'installation de sept (7) entreprises industrielles spécialisées dans des filières à forte intensité ajoutée telles que le textile, les équipements biométriques, électroniques et solaires qui vont contribuer à l'équilibre innovante commerciale.

L'objectif recherché, est d'accélérer le développement industriel du Sénégal tout en assurant la promotion de produits nationaux et les investissements directs étrangers... ».

DIAMNIADIO ERIGE EN ZONE ECONOMIQUE SPECIALE

Selon le chef de l'Etat: «Dans cette optique, l'Etat du Sénégal a donné au parc industriel, le statut de zone économique spéciale qui offre un environnement propice aux affaires avec des mesures d'incitation fiscales, douanières et des avantages liés à l'administration du travail... ».

1000 EMPLOIS DEJA CREES POUR 23 000 A TERME

Magnifiant sa vision, le président Sall affirme ceci: «... Je compte pour m'en réjouir que le parc compte à ce jour 1000 travailleurs dont la majorité est constitué de femmes.

Il s'agit de travaux de métiers hautement qualifiés et dont la formation se fait sur place... Ce projet aura à cœur la création de 23 000 emplois dont 15 000 emplois directs et 8 000 emplois indirects».

LA CHINE FINANCE LA DEUXIEME PHASE A HAUTEUR DE 60 MILLIARDS

Macky Sall a également dit à l'ambassadeur de la Chine au Sénégal ceci : «veuillez transmettre mes remerciements au Président Xi Jinping qui a bien voulu financer la deuxième phase pour un montant de 60 milliards de franc CFA».

Au représentant résident de l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (Onudi), le Président Sall dira: «veuillez transmettre mes salutations et remerciements au directeur général ma profonde gratitude pour cette haute distinction qui récompense nos efforts en industrialisation.

Et ceci, nous le considérons avec humilité comme un prix d'encouragement à l'industrialisation de l'Afrique».

LE SECTEUR PRIVE NATIONAL INVITE A SAISIR LES OPPORTUNITES D'AFFAIRES

Et le chef de l'Etat d'inviter le secteur privé national à saisir les opportunités qui s'offrent à lui. «Je saisis, l'occasion pour appeler le secteur privé à saisir les opportunités qu'offre ce projet afin de participer pleinement au renouveau industriel», a-t-il déclaré.

CHAMPION DE LA 3EME DECENNIE POUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE : L'Onudi «gratifie» Macky Sall

Macky Sall a été désigné « champion de la 3ème décennie » pour le développement industriel en Afrique, un titre qui lui a été décerné par l'Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (Onudi). L'annonce a été faite hier, à l'occasion de l'inauguration de la plateforme industrielle érigée dans la Nouvelle ville de Diamniadio, dans la région de Dakar.

« Au nom de l'Onudi, je décerne au président Macky Sall, la distinction de Champion de la troisième décennie pour le développement industriel en Afrique », a notamment déclaré Christophe Yvetot, représentant résident de l'organisation au Sénégal, lors de la cérémonie d'inauguration.

Occasion également pour lui d'apprécier la mise sur pied de la plateforme industrielle qui marque, a-t-il dit, « une étape importante dans la mise en œuvre d'une véritable opportunité pour les entreprises.

Avec cet environnement industriel, nous avons un écosystème des affaires propice à l'investissement pour des résultats concrets».

Sénégal

Agriculture - Macky Sall souhaite une campagne sans faute

Abordant la Campagne de commercialisation agricole, hier en conseil des ministres, le Chef de l'Etat a rappelé au… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.