23 Novembre 2018

Ile Maurice: Maurice accueillera la 13e session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

communiqué de presse

Maurice accueillera la 13e session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui se tiendra, du 26 novembre au 1er décembre 2018, au Centre de convention international Swami Vivekananda à Pailles. Le Premier ministre, M. Pravind Jugnauth, procèdera à l'ouverture de la conférence qui aura lieu à l'hôtel Le Maritim à Balaclava.

Comme chaque année, les mécanismes de coopération internationale prévus par la Convention de 2003 tels que les inscriptions sur les Listes (La Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, et la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité), le Registre de bonnes pratiques de sauvegarde, et les demandes d'assistance internationale ainsi que l'examen des rapports nationaux, sont inscrits à l'ordre du jour de la réunion. Le Comité examinera également la réforme du mécanisme des rapports périodiques, discutera plus en détail du rôle des ONG accréditées, réfléchira au suivi des questions relatives aux éléments déjà inscrits, et poursuivra ses délibérations sur le rôle complexe que jouent les communautés dans la sauvegarde de leur patrimoine vivant en danger dans les situations d'urgence.

Quelque 800 membres de 127 pays seront présents. Les 24 États membres du Comité, élus par l'Assemblée générale de la Convention de 2003, devront débattre d'un certain nombre de questions importantes pour la sauvegarde du patrimoine vivant à travers le monde.

Le patrimoine culturel immatériel

Le patrimoine culturel ne se limite pas aux monuments et collections d'objets. Il comprend également une multitude de connaissances, de compétences et d'expressions transmises de génération en génération. Le patrimoine culturel immatériel est une forme vivante du patrimoine. Il évolue à mesure que nous adaptons nos pratiques et traditions en réponse à nos environnements et contribue à nous donner un sentiment d'identité et de continuité, en fournissant un lien vers notre passé, à travers le présent, et dans notre avenir.

La Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente recense les éléments du patrimoine vivant dont la pérennité est menacée. Elle compte à ce jour 52 éléments inscrits et permet aux Etats parties à la Convention de mobiliser la coopération et l'assistance internationales nécessaires pour renforcer la transmission de ces pratiques culturelles en accord avec les communautés concernées.

La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité compte, lui, à ce jour 399 éléments inscrits. Elle vise à assurer une plus grande visibilité aux traditions et aux savoir-faire portés par les communautés sans pour autant leur reconnaître de critères d'excellence ou d'exclusivité.

A Maurice, trois éléments ont été inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité dont le séga traditionnel de Maurice (2014), le 'Geet-Gawai' qui forme partie des chants traditionnels en bhojpuri (2016), et le séga tambour de Rodrigues (2017).

Ile Maurice

Divorce en hausse - A qui la «faute» ?

Le dernier rapport du secteur judiciaire, fraîchement publié, est révélateur : les divorces… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.