23 Novembre 2018

Cote d'Ivoire: Santé et salubrité - La journée mondiale des toilettes célébrée

Les populations ont été sensibilisées à l'importance des toilettes.

« Construire des toilettes et éviter la défécation à l'air libre dont les conséquences sur la santé humaine peuvent être dramatiques ». C'est le message de sensibilisation qui a été délivré aux populations le 19 décembre à l'espace Ficgayo de Yopougon. Ce, dans le cadre des festivités marquant la célébration de la journée mondiale des toilettes.

L'Ong Américaine Population services international (Psi), et ses partenaires l'Usaid et la mairie de la commune hôte (Yopougon), sont venus dire aux populations qu'il existe un rapport direct entre la salubrité et la santé. Et qu'un environnement sain contribue à réduire de façon significative la prévalence de certaines maladies.

Telles que le choléra, le paludisme, la diarrhée et d'autres pathologies liées à des eaux contaminées. « Il est par conséquent important d'éveiller la conscience des populations pour que la question des toilettes soit une priorité. Notre santé passe par l'acquisition d'un bon système d'assainissement qui empêche le contact entre l'homme et ses excréments, en l'occurrence des toilettes », a soutenu Serges Seiba, directeur du projet Ssd. Il s'agit d'un projet d'assainissement qui vise à appuyer les entrepreneurs intervenant dans la conception de solutions sanitaires à moindre coût.

Ce fut d'ailleurs l'occasion pour quelques-uns d'entre eux de présenter des produits d'assainissement innovants issus de leurs recherches. « Selon l'enquête à indicateur multiple de 2016, 21.8 % de la population nationale dont 39 % en milieu rural n'ont pas de latrines, et pratiquent la défécation à l'air libre », a révélé Augustin Kouakou, directeur de l'assainissement en milieu rural.

Grace à un programme mené depuis 2013 par la Côte d'Ivoire et ses partenaires, a-t-il poursuivi « plus de 2500 localités rurales ont mis fin à la défécation à l'air libre, soit une population impactée de 800 000 personnes ». Quant à la commune hôte, Yopougon, Juliette Sedia, la représentante du maire, a annoncé la prochaine signature d'un arrêté municipal portant règlement de police en matière d'assainissement d'ici fin 2018. Soulignons qu'à l'échelle planétaire, un tiers de l'humanité, soit 2.5 milliards de personnes ne disposent pas de toilettes, selon l'Onu.

Cote d'Ivoire

Cop 24 en Pologne - Le plaidoyer de la Côte d'Ivoire contre les déchets dangereux

Le ministre Joseph Séka Séka qui conduit la délégation ivoirienne à Katowice, est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.