23 Novembre 2018

Seychelles: Des militaires français et seychellois participent à un exercice d'entraînement conjoint axé sur la lutte contre les drogues illicites

Les Seychelles et l'armée française organisent du 19 au 23 novembre un exercice militaire axé sur la lutte contre le trafic de drogues illicites, a déclaré un porte-parole de l'armée.

Environ 125 militaires des Forces de défense du peuple des Seychelles (SPDF) et des forces armées françaises basées dans le sud de l'océan Indien participent à l'exercice «Cateau noir» de 2018.

Le major Jude Raoul de SPDF a déclaré à la SNA mardi qu'il existait de nombreux scénarios sur lesquels les forces militaires pouvaient se concentrer en examinant simplement la situation géographique des Seychelles.

«Les Seychelles étant entourées d'eau, nous traitons beaucoup de cas de piraterie, de pêche illégale, de contrebande et de narcotrafic. Cette année, le scénario reposera sur le narcotrafic », a déclaré M. Raoul.

L'exercice comportera une série de sauts en parachute effectués par l'armée française. Celles-ci auront lieu à Bel Ombre, Beau Vallon et Perseverance. Le saut principal et une partie de l'exercice culmineront à Roche Caïman aux premières heures du 22 novembre.

Photo : L'exercice de cette année comprenait une série de sauts en parachute effectués par l'armée française à Bel Ombre, Beau Vallon et Perséverance.

Dans le scénario inventé, Mahé - la principale île des Seychelles - est connue pour être la plaque tournante du trafic d'héroïne et deux responsables de cartels de la drogue sont actuellement sur l'île. Suite à un mandat d'arrêt international délivré par Interpol, les deux forces travaillent ensemble pour démanteler ce réseau de trafiquants de drogue.

D'autres activités au cours de l'exercice comprendront une surveillance aérienne, maritime et terrestre ainsi que des exercices de commando. Un avion militaire français, ainsi qu'un navire de la Garde côtière des Seychelles et un avion Dornier seront impliqués.

Les informations recueillies par chaque équipe de surveillance seront transférées au poste de commandement, situé sur la base navale, puis relayées aux forces spéciales des Seychelles «TAZAR» pour action.

Coordonné tous les deux ans, Cateau Noir était à l'origine organisé sur la deuxième plus grande île des Seychelles, Praslin, d'où l'origine du nom issu du perroquet noir - un oiseau endémique que l'on ne trouve que sur Praslin. En raison des dépenses élevées liées au déplacement d'un groupe important de personnel vers une autre île, l'exercice est maintenant organisé dans différents endroits de Mahe.

Chaque fois que l'exercice est terminé, au moins 50 responsables militaires des Seychelles bénéficient des scénarios imaginaires. Depuis 2011, plus de 1'000 militaires seychellois ont bénéficié de cette coopération.

«Outre les soldats bénéficiant d'une expertise et d'une expérience au cours de l'exercice, c'est une occasion pour nous d'approfondir la relation existante que nous avons avec FAZSOI (Forces armées de la zone de l'océan indien). Dans la région de l'océan Indien, nous organisons environ trois à quatre exercices par an », a déclaré M. Raoul.

Il a expliqué que de tels exercices contribuaient à renforcer les relations entre les Seychelles et les autres nations insulaires de la région.

«Comme nous devons nous entraider, nous devons comprendre les tactiques de chacun. En même temps, nous sommes une petite force alors que la force de la Réunion est beaucoup plus grande et est donc plus au courant des développements en cours. Lorsque nous avons la chance de faire un tel exercice, nous pouvons voir dans quelle direction chaque force se dirige », a déclaré M. Raoul.

Seychelles

Elim.CAN 2019 - Le Nigeria l'emporte sans forcer contre les Seychelles

Le match était sans enjeu mais le Nigeria l'a joué avec ses joueurs titulaires. Et contre les Seychelles,… Plus »

Copyright © 2018 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.