Nigeria: L'ONU condamne les attaques répétées par des terroristes dans le nord

Mafa, un camp pour personnes déplacées dans l'Etat de Borno, au nord-est du Nigéria, en janvier 2018.
26 Novembre 2018

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a condamné les attaques répétées commises par des terroristes et d'autres groupes extrémistes dans le nord du Nigéria, faisant de nombreuses victimes parmi la population civile et les forces de sécurité et perturbant la vie courante.

« Il présente ses sincères condoléances au gouvernement du Nigéria et aux familles de ceux qui ont perdu la vie. Ceux qui violent le droit international humanitaire, des droits de l'homme et des réfugiés doivent rendre des comptes », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée dimanche soir.

« Les Nations Unies sont solidaires du gouvernement du Nigéria dans sa lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent », a-t-il ajouté.

Selon la presse, l'armée nigériane a reconnu ce weekend avoir été visée récemment par une attaque d'envergure par des extrémistes au cours de laquelle plus de 40 soldats auraient été tués dans leur base située dans le village de Metele, au nord-est du pays. La région est le centre d'une insurrection menée par le groupe extrémiste Boko Haram.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.