26 Novembre 2018

Cote d'Ivoire: Cohésion sociale/Mariatou Koné - "97% de nos frères et sœurs sont rentrés au pays"

Le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté a donné cette information lors de son passage à l'émission « Les salons de Radio Côte d'Ivoire ».

Le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, était l'invité, mercredi dernier, de l'émission « Les salons de Radio Côte d'Ivoire » qui avait pour thème: « Cohésion sociale: avancées, défis et perspectives ».

Mariatou Koné était accompagnée de son collègue Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias.

Le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, d'entrée de jeu, a soutenu que le Président de la République, Alassane Ouattara, dès sa prise de pouvoir, a mis au cœur de ses priorités et de sa gestion la cohésion sociale et le vivre ensemble entre les personnes vivant sur le territoire ivoirien.

Ce qui l'a poussé, a expliqué Mariatou Koné, à mettre en place, après la crise post-électorale, la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) et un ministère dédié à la réparation des préjudices subis par les populations pendant les différentes crises en Côte d'Ivoire.

Mieux, selon elle, le Chef de l'État, dans sa volonté de voir les Ivoiriens réapprendre à vivre ensemble et à bâtir une nation forte et prospère, a pris une ordonnance d'amnistie, le 6 août passé, pour la libération de 800 prisonniers poursuivis ou condamnés pour des infractions liées à la crise post-électorale et à la sûreté de l'État après le 21 mai 2011.

Cette mesure prévoyait également le dégel des avoirs des bénéficiaires de cette disposition et invitait tous les réfugiés à regagner la mère patrie. Au vu de toutes ces actions, elle a informé que « sur les 325 000 Ivoiriens qui étaient partis de la Côte d'Ivoire, 97% sont revenus.

Seulement 3% ne sont pas encore rentrés. Mais nous ne minimisons pas ce nombre. Nous continuons la sensibilisation.

Nous pensons que ces personnes n'ont plus d'arguments pour ne pas rentrer. Le Président de la République a pris une ordonnance d'amnistie, le 6 août dernier, afin que tous ceux qui craignaient d'avoir affaire à la justice puissent rentrer ».

A la question de savoir si l'État a élaboré un plan de réintégration de ces personnes, elle a répondu par l'affirmatif.

Plus explicite, elle a fait savoir que ceux d'entre eux qui avaient des activités ont été réintégrés dans les secteurs où ils évoluaient. « Cela a été le cas pour les fonctionnaires qui ont été réaffectés dans leur service », a-t-elle fait savoir.

Le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et la Lutte contre la pauvreté s'est également prononcé sur l'importance de la paix en Côte d'Ivoire.

Mariatou Koné a regretté que l'intolérance et l'incivisme des Ivoiriens mettent à mal cette paix dont la Côte d'Ivoire a besoin pour se développer. « Tout le monde a le droit d'avoir des ambitions. Mais il faut privilégier l'intérêt du pays au détriment des comportements qui menacent la paix », a-t-elle insisté.

L'invitée a aussi déclaré que le gouvernement, dans la gestion des affaires, a l'obligation de porter assistance aux personnes en détresse. Ce qui explique les gestes de compassion et d'assistance qu'elle ne cesse de manifester, par exemple, aux sinistrés des glissements de terrain, des inondations et aux victimes d'incendies...

Concernant l'indemnisation des victimes, Mariatou Koné a fait savoir que de nombreuses personnes ont bénéficié des moyens en nature et en espèces pour les aider à tenir le coup.

Parlant des actions de son ministère, la représentante du gouvernement a précisé qu'en plus de porter secours et assistance aux populations en danger ou dans la désolation, sa tâche consiste à construire des châteaux d'eau, des pompes hydrauliques, à réhabiliter des écoles, etc.

Cote d'Ivoire

Participation de Joseph Seka Seka à la COP 24 en Pologne

Le professeur Joseph Séka Séka, ministre de l'Environnement et du Développement Durable, chef de la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.