Afrique de l'Ouest: La technologie au service de l'inclusion financière

Photo: BCEAO
Forum de Haut Niveau sur le thème : « Innovations technologiques au service de l’inclusion financière », tenu le mardi 27 novembre 2018 dans le cadre de la Semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA
27 Novembre 2018

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a lancé lundi la Semaine de l'inclusion financière dans les 8 pays membres de l'UEMOA.

L'inclusion financière comme levier du développement économique et social, c'est le thème choisi pour cette édition.

Le Togo organise à cette occasion un certain nombre d'évènements.

Le taux d'inclusion financière au sein de l'Union est passé de 14% il y a dix ans à 55% en 2017 avec des variantes selon les pays.

Le Togo est en pointe dans l'essor de ce secteur. De nombreux organismes de micro finance ont vu le jour ces dernières années. De son côté, les autorités ont lancé le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) qui a accordé cette année, via des partenaires financiers, des prêts à près d'un million de Togolais.

L'inclusion financière (ou finance inclusive) est l'offre de services financiers et bancaires de base à faible coût pour des consommateurs en difficultés et exclus des services traditionnels. Les services bancaires représentent aujourd'hui des services indispensables pour être intégré à la société.

La technologie financière, ou « fintech », et en particulier la banalisation de la téléphonie mobile, facilite l'élargissement de l'accès aux services financiers pour des populations difficiles à atteindre, à moindre coût et pour un risque minimal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.