27 Novembre 2018

Sénégal: Cohérence entre agriculture et protection sociale - Des acteurs partagent les bonnes pratiques

Le Sénégal accueille, à partir d'aujourd'hui, une plateforme d'échange de connaissances sur les liens entre protection sociale et agriculture pour la résilience et la réduction de la pauvreté rurale.

« Renforcer la cohérence entre l'agriculture et la protection sociale pour la résilience et la réduction de la pauvreté rurale ». C'est autour de ce thème que s'est ouvert ce matin, la plateforme d'échanges de connaissances sur les liens entre protection sociale et agriculture.

L'objectif global de cette rencontre de trois jours, est de rassembler des praticiens gouvernementaux clés des ministères en charge de l'Agriculture et de la protection sociale et du personnel de la Fao de toute l'Afrique pour partager les meilleures pratiques afin de construire des systèmes de protection sociale intégrés qui favorisent la résilience.

L'échange mettra un accent particulier sur les stratégies visant à encourager une coordination efficace, cohérente et multisectorielle pour réduire la pauvreté rurale, y compris l'analyse des avantages et des défis de la mise en œuvre.

Présidant l'ouverture des travaux, Anta Sarr Diacko, déléguée générale à la Protection sociale et à la solidarité nationale, le choix de Dakar pour organiser cette importante rencontre témoigne de l'estime et de la confiance accordées à notre pays, qui, depuis quelques années, commence à acquérir une réelle expérience inspirée des pratiques initiées dans certains pays, mais aussi et surtout fondée sur la volonté politique de notre Etat à instaurer un système de protection sociale apte à lutter contre les inégalités sociales et à promouvoir un développement inclusif.

Dans son allocution, elle a mis l'accent sur les les mesures prises par le président de la République pour asseoir un socle de protection sociale.

Parmi ces innovations majeures, Mme Diacko de citer la création de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale chargée de l'impulsion et de la coordination du secteur de la protection sociale, de même que la mise en œuvre de nombreux projets et programmes de filets sociaux (le Programme national de Bourses de sécurité familiale, la Couverture maladie universelle, la Carte d'égalité des «Le Gouvernement du Sénégal a voulu ainsi concrétiser son ambition de promouvoir une protection sociale intégrée considérée comme un investissement, une source de cohésion sociale, ainsi qu'un moyen de rompre le cercle vicieux de la transmission intergénérationnelle de la pauvreté, tel que défini dans l'axe 2 du Pse », a rappelé la déléguée générale.

Pour atteindre cet objectif et assurer une pérennisation des acquis, poursuit-elle, la Stratégie nationale de protection Sociale a été réactualisée en intégrant la sécurité alimentaire et nutritionnelle et en suscitant la participation des collectivités locales dans l'autonomisation des populations.

«La Fao s'est résolument engagée à accompagner les Gouvernements de ses pays membres et les autres parties prenantes pour la mise en place de systèmes durables de protection sociale pour

accroitre la productivité ; construire la résilience ; réduire la pauvreté ; améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages de toutes les communautés, en particulier ceux du monde rural », a déclaré Mme Coumba Sow, coordinatrice du Bureau sous régional pour la résilience en Afrique de l'Ouest et au Sahel de la Fao. A ce titre, a-t-elle ajouté, la Fao, place la protection Sociale comme un outil capital d'amélioration durable des conditions de vie des populations vulnérables.

Sénégal

Kaolack - Un projet belge veut créer 6000 emplois pour fixer les jeunes

Le Projet d'appui à la réduction de l'émigration rurale dans le bassin arachidier (PARERBA) se fixe… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.