27 Novembre 2018

Tunisie: Les députés contestent le budget de l'ARP

Intervenant lundi lors de la plénière consacrée aux débats budgétaires, les députés ont mis l'accent dans leurs interventions sur les allocations insuffisantes consacrées aux fonctionnaires, lesquels font des heures supplémentaires sans percevoir de salaire, dénonçant la baisse décidée par le ministère des Finances du budget consacré au Parlement.

Des députés appartenant aux différents groupes parlementaires ont estimé que les fonds consacrés à l'ARP, qui représente le pouvoir constituant originaire en charge de plusieurs missions, sont faibles en comparaison avec les institutions de la présidence de la République et celles du gouvernement. Cette baisse des fonds a tendance à se répercuter négativement sur le rendement du Parlement et sur la motivation de ses fonctionnaires, ont-ils fait observer.

La députée Héla Omrane (bloc Coalition nationale) a indiqué que les budgets de la présidence de la République et de la présidence du gouvernement ont enregistré une hausse respective de 15 et de 22 millions de dinars par rapport aux budgets de 2018, tandis que le budget de l'ARP a évolué seulement de 2,5 millions de dinars, chose inadmissible si l'on tient compte du volume de travail à la charge du Parlement et de ses rôles législatif et de contrôle.

De son côté, le député Zouheir Rejbi (bloc Ennahdha) a souligné le besoin de faciliter le travail parlementaire et d'accélérer l'adoption du statut de la fonction publique parlementaire à l'image des autres parlements de par le monde. Rejbi a appelé à l'annexion de l'Instance supérieure de contrôle administratif et financier à l'ARP, (laquelle est rattachée actuellement à la présidence de la République) et de l'éloigner du pouvoir exécutif. Selon le député d'Ennahdha, ladite instance peut appuyer le travail des commissions d'enquête.

Pour sa part, le député du groupe Front populaire, Haykel Belgacem, a appelé au lancement d'une chaîne parlementaire qui retransmet à l'opinion publique le travail des commissions, et braque la lumière sur le travail des députés, surtout que ses derniers sont accusés de faillir à leur travail malgré le volume de travail accompli dans les différentes commissions.

Le député Yacine Ayari (hors groupe) a quant à lui demandé de ne pas approuver le budget du Parlement qui selon lui « n'est pas à la hauteur du travail de l'ARP et des ambitions des députés».

Le budget alloué à l'ARP pour l'exercice 2019 est estimé à 33,423 millions de dinars contre 30,919 millions de dinars pour l'année 2018.

Tunisie

Une leçon de réalisme

CSHL : Guesmi, Meskini, Berrajah, Boulaâbi, Ouni, Bouzid (Kanzari), Ziadi, Aboud, Sghaïer (Belhadj),… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.