Sénégal: Un officiel appelle à conforter la tolérance sénégalaise

Dakar — Le Sénégal peut être fier de sa diversité religieuse, culturelle et ethnique mais doit travailler à en conserver les acquis qui fondent la tolérance le caractérisant, a laissé entendre, mardi, à Dakar, le directeur de cabinet du ministre des Mines et de la Géologie, Emmanuel Diédhiou.

"Nous pouvons valablement être fiers d'appartenir à un pays riche en diversité religieuse, culturelle, ethnique et même raciale", a-t-il notamment magnifié.

M. Diédhiou intervenait lors de la 10ème édition du colloque-plaidoyer de la Fondation Konrad Adenauer (FKA) sur le dialogue inter-religieux, sur le thème "Religion, laïcité et contrat social fondement, bilan et perspectives".

Selon M. Diédhiou, cette rencontre de deux jours vise à redonner "à chacun et à tous", la possibilité de "vivre dans la paix, le respect mutuel et la sécurité à travers la réflexion et l'action".

Au regard des "simples manifestations culturelles rythmant le quotidien sénégalais, il y a lieu de prendre le risque d'affirmer combien la population" sénégalaise "reste fondamentalement religieuse", a fait valoir M. Diédhiou.

"Les Sénégalais constituent un peuple croyant à grande majorité musulmane", avec une minorité chrétienne "très respectée et des adeptes de la religion traditionnelle", a-t-il fait observer, en mettant en exergue la cohabitation religieuse caractérisant le Sénégal.

A l'en croire, la laïcité au Sénégal ne signifie "pas seulement la séparation nette entre l'autel et le trône, ou entre l'Etat et les différentes religions", en ce qu'elle sanctionne également "les moindres signes ostentatoires d'appartenance religieuse dans les lieux publics".

"Il nous faut, par l'éducation, l'instruction et par l'exemple, raffermir notre jeunesse. Cette éducation réside dans le commun vouloir de vie commune", a fait valoir M. Diédhiou, selon qui le Sénégal doit travailler à conforter la tolérance religieuse le caractérisant, dont les valeurs se trouvent "déposées sur des vases fragiles".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.