Afrique: Le FC San Pedro neutralisé sur ses installations par les Militaires gambiens

Le FC San Pedro, le deuxième représentant ivoirien en Coupe de la Confédération Total 2018-2019, a été coincé sur son terrain (1-1) ce mardi, à Abidjan, par les Forces armées de la Gambie (1-1). Un résultat jugé mauvais pour l'équipe qui découvre l'Afrique cette saison.

Le FC San Pedro aura-t-il les moyens de rebondir dans une semaine, à Banjul ? C'est la question que l'on se pose à Abidjan, après cette rencontre aller du premier tour préliminaire. Sur le plan offensif, l'équipe coachée par le Tunisien Tarek Jani n'a pas du tout retrouvé ses repères. L'équipe s'est créée plusieurs occasions en première période. Toutes vendangées par Traoré Salif (10'), Nana Antwi (17'), Zouzou Franck (21') et Koffi Arthur (29' et 33'). Dans ces conditions l'adversaire gagne en confiance. Et c'est ce qui s'est passé. Puisqu'en seconde période, les Gambiens ont pratiquement campé dans la moitié de terrain ivoirienne.

Naturellement, ce qui devait arriver, arriva. Ousmane Ouattara, le capitaine de l'équipe du FC San Pedro et ses coéquipiers concédèrent dans la foulée un coup franc magistralement transformé par Samsideen Badje (0-1, 76'). Ce but obligea les Ivoiriens à courir après l'égalisation. Celle-ci interviendra dans les ultimes minutes de la rencontre. Zouzou Carlos, le latéral gauche des Orange et noir, profita d'un cafouillage dans la surface adverse pour adresser une frappe sèche dans l'angle des buts gambiens (1-1,89').

Les cinq minutes de temps additionnel accordées par l'arbitre étaient insuffisantes pour les joueurs du Président Mohamed Hachicha de prendre l'avantage. Le retour s'annonce difficile à Banjul.

Réactions

Tarek Jani (entraîneur du FC San Pedro)

Nous avons tenu le match pendant la partie, mais il nous a manqué l'efficacité devant le but. C'est une première expérience et ce n'était pas facile. Mais il reste encore une deuxième manche et nous avons encore un espoir de nous qualifier.

Ebrima Jarra (entraîneur d'Armed Force)

Ce fut un match difficile. On a rencontré une bonne équipe ivoirienne qui a tout essayé. En vain. Nous avons été vigilants. Il ne fallait surtout pas perdre la face. Maintenant, nous allons travailler en vue de la manche retour chez nous. Ce sera un autre match.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.