Congo-Kinshasa: Kamina - Une vingtaine d'ex-combattants sollicite l'appui de la MONUSCO pour leur réintégration

28 Novembre 2018

Une vingtaine d'ex-combattants démobilisés de la base militaire de Kamina dans le Haut Lomami, sont allés solliciter l'appui de la Monusco lundi 26 novembre pour que le gouvernement accélère le processus de leur retour dans la vie civile. Ces ex-combattants préfèrent repartir chez eux.

Ils se plaignent d'être mal nourris, de dormir sur l'herbe et de manquer de médicaments en cas de maladie. « Nous avons déjà compté 9 morts parmi nous.

C'est pourquoi nous demandons qu'ils nous fassent les cartes et qu'ils nous retournent à la maison », a déclaré l'un de ses ex-combattants à Radio Okapi.

Banza Bindjon, responsable de l'Unité d'Exécution du Programme National de Désarmement Démobilisation et Réinsertion qui gère ces démobilisés indique que Jusqu'à présent, ses chefs n'ont pas encore déclenché le processus de réinsertion ou d'intégration communautaires de ces ex-combattants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.