28 Novembre 2018

Cameroun: Braquages à mains armées à Yaoundé - Un gang démantelé et mis aux arrêts

Les trois présumés suspects interpellés par la Division régionale de la police judiciaire du Centre seraient entre autres, impliqués dans l'assassinat de l'artiste Ava Avenir.

Trois présumés suspects ont été interpellés le week-end dernier par la Division régionale de la police judiciaire du Centre. Il s'agit de Amadou Njikam alias Amas, (35 ans), Atezoe Ambroise alias Mvondo Richard alias Roberto (34 ans) et Lobe Loïc alias Messongui Henri alias Etondo Maurice alias Dollar (29 ans).

Des sources judiciaires indiquent que ces trois jeunes gens se sont spécialisés dans le braquage des personnalités et les agressions à mains armées.

Ces sont les enquêtes ouvertes à la Division régionale de la police judiciaire du Centre suite à plusieurs cambriolages enregistrés à Yaoundé qui ont permis au fins limiers de la police judiciaire de mettre la main sur eux.

Notamment le braquage du domicile du conseiller spécial n°1 des services du Premier ministre, l'assassinat de l'artiste musicien Avenir Ava et de l'attaque du logement du journaliste de Vision 4, Ernest Obama, entre autres. La même source précise qu'ils opéraient avec deux pistolets automatiques.

Au sujet de l'agression de l'artiste musicien Ava Avenir, Atezoe Ambroise Alias Mvondo Richard Alias Roberto, aurait fait savoir que « c'est un vol à main armée qui a mal tourné. Lorsque je lui avait demandé de me remettre l'argent, il avait dit en langue que je ne pouvais pas.

J'ai tiré une balle entre ses pieds. Les gens ont commencé à ouvrir les portes et en voulant m'échapper, j'ai tiré une balle en l'air. Je n'ai pas appris à manipuler les armes. Apparemment, cette balle l'a touché mortellement ».

Toujours selon nos sources, en dehors des armes, les présumés braqueurs ont emporté d'importantes sommes d'argent et des téléphones portables de leurs victimes.

Les enquêtes révèlent également que les suspects ont ouvert le feu sur l'Abbé Félix Désiré Amougou, curé de la paroisse de Nsam dans la nuit du 16 au 17 novembre.

Ils seraient aussi les auteurs de plusieurs autres braquages. Selon les informations recueillies à la Division régionale de la police judiciaire du Centre, tous les trois suspects sont des repris de justice.

Cameroun

Ahmad - «Les Camerounais sont d'accord» pour organiser la CAN 2021

Le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2019 sera désigné le 9 janvier à Dakar, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.