29 Novembre 2018

Maroc: Atelier de sensibilisation à Oujda sur les atouts du pompage solaire

La ville d'Oujda abrite aujourd'hui, au siège de la Chambre d'agriculture, un atelier de sensibilisation axé sur le thème : "Pompage solaire : Levier d'efficacité énergétique et de développement durable dans le secteur de l'agriculture».

Organisé par l'Agence marocaine pour l'efficacité énergétique (AMEE) avec d'autres partenaires, cet atelier a pour objectif d'informer sur les atouts et les avantages du pompage solaire, et d'échanger sur les contraintes opérationnelles (techniques, financières et organisationnelles) et leur impact sur le développement durable du marché du pompage solaire.

La rencontre se veut aussi une occasion pour identifier les attentes et les priorités des acteurs régionaux et locaux pour le développement des projets de pompage solaire, indique un communiqué des organisateurs. Depuis des années, rappelle la même source, le Maroc s'est engagé dans une dynamique visant l'intégration à grande échelle des mesures d'économie d'énergie et de développement durable notamment dans le secteur agricole.

Afin de soutenir cette dynamique, précise-t-on, l'AMEE en partenariat avec le PNUD et le GEF (Global environment fund), a initié un projet qui a pour finalité la création d'un cadre propice au développement des systèmes de pompage solaire dans le domaine de l'agriculture et de l'irrigation agricole, à travers une série d'actions.

Il s'agit de la mise à niveau du secteur privé pour le développement d'un marché de haute qualité, à travers un système de normalisation et de labellisation des équipements, de certification des opérateurs et de formation des installateurs, ainsi que du renforcement des capacités institutionnelles pour la structuration du marché, via des outils et des mécanismes de financement facilitant l'acquisition des systèmes.

Il s'agit également du renforcement de la capacité nationale de production d'équipements de pompage solaire, permettant à l'industrie locale de bénéficier de la technologie et de créer des emplois, et de la mise en application d'un cadre de suivi des impacts en matière d'atténuation des émissions des GES (gaz à effet de serre).

Maroc

CAN 2019 - Le Maroc n'en veut pas

«Le Maroc n'avait pas l'intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d'Afrique des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.