29 Novembre 2018

Madagascar: Masoala Laboratoire - Renforcer la capacité des offres pharmaceutiques de Madagascar

Masoala Laboratoire est un laboratoire ainsi qu'une marque de cosmétique active à Madagascar. Il veille à offrir le meilleur de la nature au service de la beauté, du bien-être et de la santé de ses consommateurs.

Ainsi, « Masoala Laboratoire lance deux gammes de produits, à savoir, les compléments alimentaires et les produits cosmétiques, qui sont tous à base de plantes médicinales et aromatiques existantes dans la Grande île. Il s'agit notamment de produits 100% naturels, et ce, sans conservateur. Notre objectif est de renforcer la capacité des offres pharmaceutiques de Madagascar et non pas de concurrencer les produits locaux », a expliqué Gilbert Rakotomalala, le fondateur de Masoala Laboratoire, lors d'un événement intitulé « Cuvée Masoala » qui s'est tenu hier à Ambatobe. Il était également un chercheur au sein de grands laboratoires en France avec plus de 35 ans d'expériences.

Garanti 100% naturel. Par contre, ce fondateur de Masoala Laboratoire a affirmé que ses produits peuvent bel et bien concurrencer les autres produits fabriqués par des grands laboratoires à l'étranger. A titre d'illustration, Masoala Laboratoire a confectionné un produit à base de « Vahona », qualifié d'un véritable trésor de la nature et qui fait penser à l'incontournable Aloe vera des Etats-Unis. « C'est un excellent détoxifiant puissant et une solution efficace pour les troubles digestifs », a-t-il fait savoir. Ensuite, l'eau micellaire à l'hydrolat de géranium et à l'eau thermale qui consiste à hydrater et à nettoyer la peau, permet de remplacer les crèmes hydratantes et anti-ride, ainsi que le lait démaquillant et toute sorte de lotions. « C'est garanti 100% naturels et adapté à tous les types de peaux, que ce soit bébé, enfant ou adulte. Et après diverses études, sept variétés d'hydrolats dont entre autres, le « Longoza », le vétiver, l'Ylang ylang et les baies roses, seront lancées sur le marché sous forme de spray », a exprimé Stéphanie Rakotomalala, la directrice de communication de Masoala Laboratoire.

Complément au traitement. Mais ce n'est pas tout ! La première gamme de produits contre les problèmes d'acnès est également lancée par ce laboratoire dirigé par une équipe de techniciens motivés, dynamiques et 100% Malagasy, dans le cadre de cet événement « Cuvée Masoala ». « Conçue pour traiter les acnés du 1er, 2e et 3e degré, il est fort recommandé d'utiliser la mousse antibactérienne, la crème cicatrisante et la solution buvable détox sur la même période », selon toujours ses explications. Quant au desmodium, elle a avancé que c'est un cadeau de la flore malgache car, c'est une incontestable aide aux problèmes de foie tout en éliminant toutes les toxines. « C'est une plante particulièrement riche en actifs naturels, qualifiée d'un sanctuaire de bienfaits pour notre organisme, qui plus est, très réputé aux Etats-Unis. Mais il faut savoir que ce n'est pas un médicament, mais un complément alimentaire au traitement », a précisé la directrice de communication de Masoala Laboratoire. En outre, le brumisateur est une eau thermale contenant de nombreux sels minéraux et oligo-élements hydratants, tonifiants et rafraîchissants. C'est indispensable en cette période d'été.

Grande première. Par ailleurs, une gamme de baume naturel à base de noni, de « Katrafay », d'hélichryse, de niaouli, de « Saro » et de « Ravintsara », est lancée par Masoala Laboratoire dans le cadre de cet événement. Et une grande première à Madagascar, ce laboratoire a conçu la gamme Gynelle qui n'est autre qu'un gel de toilette intime à usage quotidien, une solution naturelle à base de niaouli ainsi que le soin intime Bétaïne Gynelle qui aide à soulager tous problèmes de démangeaison et d'irritation intime. Et enfin, de nombreux compléments alimentaires sous forme de poudre ou de gélule ou de soluté, y ont été présentés. On peut citer, entre autres, le « Moringa », le « noni » et le « Taraxacum » ou le pissenlit. Ce dernier constitue une plante médicinale qualifiée d'être une excellente tonifiante, purificatrice de sang et stimulatrice de la sécretion biliaire.

Adaptés à toutes les bourses. Force est ainsi de reconnaître que Madagascar dispose d'une grande potentialité de richesses naturelles. « Si nous ne travaillons pas là-dessus, les autres le feront. Cela demande de motivation et du dynamisme et non pas toujours de l'argent. Les grands laboratoires de renom étrangers comme Chanel et Yves Rocher en exploitent déjà dans le pays, entre autres. En outre, la pervenche est une plante endémique se trouvant dans la partie sud de l'île. Le laboratoire IMRA a initié à son exploitation. Mais c'est maintenant le laboratoire Pierre Fabre qui en cultive chez nous. Masoala Laboratoire, quant à nous, nous nous lançons sur des plantes médicinales non encore exploitées comptant actuellement au nombre de dizaine. Et depuis trois ans, nous avons cultivé du « Vahona » sur une superficie de 10ha à moins de 10km de la Capitale et de l'Ananambo sur 2 ha dans la partie Est de Madagascar. En tout, nous offrons une large gamme de produits adaptés à toutes les bourses », a conclu Gilbert Rakotomalala, le fondateur de ce laboratoire.

Madagascar

Le dernier coup de collier de la campagne électorale

On est maintenant dans la dernière ligne droite de cette campagne électorale qui va déboucher sur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.