29 Novembre 2018

Afrique: Un fonds I&P Afrique Entrepreneurs de 52 milliards de F CFA pour financer 30 à 40 PME africaines

Investisseurs & Partenaires (I&P) a présenté, ce mercredi 28 novembre à Dakar, son nouveau fonds, I&P Afrique Entrepreneurs 2, doté à terme de 80 millions d'euros (52 milliards pour financer en capital et quasi-capital entre 30 et 40 PME africaines. L'objectif décliné par ses responsables est de répondre aux besoins en capital des PME africaines à fort potentiel, et qui sont confrontées à de grandes difficultés d'accès aux financements, en dette ou en capital.

Les Petites et moyennes entreprises vont bénéficier d'un nouvel instrument de financement. Il s'agit de IPAE 2 qui est une initiative de Investisseurs & Partenaires (I&P) qui l'a présenté ce mercredi 28 novembre à Dakar.

Selon les responsables de I&P, IPAE 2 est un fonds conçu pour répondre aux besoins spécifiques des Pme africaines.

A leur croire, cet instrument ambitionne d'investir en fonds propres et quasi fonds propres dans 30 à 40 startups et PME dans les cinq prochaines années en Afrique Subsaharienne, dont 5 à 7 entreprises sénégalaises, pour des montants d'investissement pouvant aller jusqu'à 2 milliards de FCFA (3 millions d'euros).

Le Président d'Investisseurs & Partenaires, M. Jean-Michel Severino confie que l'objectif est de répondre aux besoins en capital des PME africaines à fort potentiel, qui constituent un puissant relais de croissance en Afrique mais qui sont confrontées à de grandes difficultés d'accès aux financements, en dette ou en capital.

A travers un apport en capital et un accompagnement multidimensionnel, poursuit-il, IPAE 2 permet aux entreprises en portefeuille d'atteindre leur plein potentiel en termes de croissance et d'impact.

A travers un communiqué remis à la presse, le responsable du bureau Sénégal de I&P y ajoute que « IPAE 2 est comme les autres fonds de la famille I&P un fonds généraliste, soutenant des entreprises formelles dans tous types de secteurs (santé, agro-alimentaire, agriculture, construction, distribution, services, institutions de microfinance, etc.) ».

A en croire M. Sidy Niang, ils ciblent plus spécifiquement des entreprises dirigées par des entrepreneurs africains, hommes et femmes, à la recherche de performance financière et sociétale.

« Nous accompagnons les sociétés non seulement sur le plan financier par injection de fonds propres mais aussi sur le plan stratégique, organisationnel et sur le plan de la gouvernance. Grâce aux facilités d'assistance technique dont IPAE 2 dispose, nous les accompagnons dans le renforcement de leurs compétences dans des domaines variés (industriel, finance, marketing, etc.) ».

Avant d'ajouter : « Nous aidons aussi les sociétés dans leurs relations avec les tiers et les banques, auxquelles I&P est très complémentaire. Enfin au fil des ans, I&P a construit un réseau d'entreprises, d'entrepreneurs, d'avocats, d'experts sur lesquels les entrepreneurs avec lesquels nous nous associons s'appuient ».

Les fonds d'investissements sont-ils en train de se substituer aux banques ?

Cette question s'impose vu les témoignages poignants recueillis des chefs d'entreprises sénégalaises ayant bénéficiés de l'accompagnement de  d'I&P.

M. Abdoulaye Mbaye de Neurotech rappelle que les entreprises africaines ont un problème de cash et avoir un administrateur indépendant comme ce capital investisseur est une chose extraordinaire.

« I&P nous a fortement aide dans la gestion des marges et actuellement on n'a pas de dette nous avons même de l'argent place sur le marché ».

Même son de cloche pour Mme Khadidiatou Nakoulima de NEST. Pour elle, leur partenaire aide l'entrepreneur à se questionner et à trouver des solutions à ses problèmes. « Notre ambition de transformer le secteur de la santé au Sénégal s'est renforcée ».

Sur ce point, M. Sidy Niang estime qu'avec l'appui de leurs partenaires, « on essaie de doubler voire tripler le chiffre d'affaires des entreprises accompagnées ».

Jean-Michel Severino de souligner que sur  une trentaine d'entreprises accompagnées par I&P, il y a quelques cas d'échecs enregistres.

Dans cette même dynamique, M. Bruno Demulder de Delta Irrigation, I&P leur a aidé en termes de stratégie ce qui a permis de multiplier leur chiffre d'affaires pour huit en expansion dans la sous-région.

Selon lui, quand on avait un besoin de financement, les conditions fixées par les banques étaient intenables. Les six ans de compagnonnage avec I&P nous ont permis d'être aujourd'hui crédible à telle enseigne que les banques viennent nous démarcher ».

Dans cet engrenage allant dans le sens de dénoncer la frilosité des banques à financer les PME en quête de ressources longues, M. Demulder d'ajouter : « on a l'impression que les banques veulent le risque zéro alors que le capital investissement en prend énormément».

Ce qui fait dire à M. Mbaye que les banques attendent qu'ils grandissent avec le capital investisseur pour les courtiser. « En Afrique, les banques ne jouent pas leur rôle et les fonds d'investissements comme I&P se substituent à elles ».

Pour calmer la « colère » des entreprises vis-à-vis des banques, Sidy Niang fait savoir qu'I&P, dans sa démarche, accompagne ses partenaires à trouver des financements bancaires.

Pour renforcer cette posture, le Président d'Investisseurs & Partenaires reconnait les relations tendues généralement notées entre startups et banques. Il invite leurs partenaires à savoir que les banques ont parfois des contraintes qui les empêchent de répondre positivement à toutes les sollicitations de crédit.

A son avis, il est essentiel d'améliorer la relation entre les deux parties parce qu'il est stratégique d'amener les banques à jouer leur rôle de financement et surtout sur le moyen et long terme.

Afrique

Ces femmes qui ont façonné la Déclaration universelle des droits de l'homme

Eleanor Roosevelt est reconnue dans le monde entier pour le rôle prépondérant qu'elle a joué… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.