Cameroun: Ligue de football professionnel du Cameroun - Les fruits du dialogue

Le ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mkpatt, a conduit une médiation le 27 novembre dernier à Yaoundé.

Il aura donc fallu l'intervention du ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mkpatt, pour que toutes les parties en conflit au sein de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) fument le calumet de la paix. En effet, le 27 novembre dernier, le ministre Bidoung Mkpatt a présidé une séance de travail dans son cabinet. A huis clos, celle-ci aura duré près de six heures. Ce n'est qu'à la fin des échanges qu'on entendra des applaudissements. Signe que toutes les parties se sont mises d'accord sur l'essentiel. En effet, de prime abord, le ministre des Sports et de l'Education physique a tenu à préciser que les échanges tourneraient autour « de la gouvernance au sein de la LFPC, du nombre de clubs appelés à évoluer en Elite One et Elite Two et de la date de démarrage desdits championnats ».

C'est donc après six heures d'âpres discussions que toutes les parties prenantes ont trouvé un terrain d'entente. « On doit se souder. Thérèse Pauline Manguele sera reprise comme consultante. Nous allons nommer un nouveau secrétaire général dès que possible. Il faut trouver l'argent pour qu'on démarre les championnats. La formule dépendra des fonds dont nous disposerons. Soit deux poules de 10 clubs en Ligue 1 et deux poules de 9 clubs en ligue 2. Soit une poule de 18 clubs en ligue 1 et de 16 clubs en ligue 2 », précise le président de la LFPC, Pierre Semengue, au sortir du huis clos.

«J'ai été à l'origine de la mise sur pied de la ligue avec le président. Je suis satisfaite. Je vais retrouver le groupe. Il était important qu'on reconnaisse qu'on m'a causé du tort », confie Thérèse Pauline Manguele, le secrétaire général de la LFPC admise à faire valoir ses droits à la retraite. Sa réintégration faisait partie des points d'achoppement de cette crise. « Nous avons essayé d'aplanir tous les différends. Les résolutions de notre concertation feront l'objet d'une communication du ministre des Sports. Toutefois, en principe, le Conseil d'administration de la ligue se tiendra le 6 décembre prochain. Tandis que le début des championnats est envisagé entre la deuxième et la troisième semaine du prochain mois », confie Franck Happi, le président du Syndicat des clubs d'élite du Cameroun (SYCEC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.