Angola: SIDA tue 81 personnes en dix mois à Huambo

Huambo — Quatre-vingt-une personnes sont décédées des suites du VIH/ SIDA, dans la province de Huambo de janvier à octobre de l'année en cours, a déclaré mercredi le superviseur du programme de lutte contre le Sida à Huambo, Euclides Chipalavela.

S'exprimant à l'ANGOP, en marge de la commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA, célébrée le 1er décembre, le responsable a dit que par rapport à la même période précédente, il y avait eu une réduction de neuf cas.

Euclides Chipalavela a fait savoir qu'au cours des dix premiers mois de cette année, le programme de lutte contre le VIH/SIDA avait diagnostiqué dans la province 2194 nouveaux cas d'infection, contre les 2334 cas enregistrés en 2017 pendant la même période.

Il a ajouté que les nouveaux cas, enregistrés dans le groupe d'âge des 15 à 50 ans, avaient été diagnostiqués dans plusieurs hôpitaux et centres de santé de la province de Huambo, dotés d'un programme de dépistage volontaire et de conseils.

Il a déclaré que la diminution des cas d'infection par rapport à 2017 était due à la prise de conscience accrue des citoyens sur les mesures de prévention de la maladie, telles que la fidélité et l'utilisation de préservatifs.

Euclides Chipalavela a fait savoir que plusieurs personnes affluaient aux hôpitaux et au programme de dépistage volontaire, suite à la campagne de sensibilisation contre le VIH/Sida. Selon lui, il existe des médicaments pour le traitement des personnes infectées par le virus VIH / SIDA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.