Angola: Plus de deux millions d'enfants dans le monde vivent avec le VIH

Luanda — L'ONUSIDA estime que 2,1 millions d'enfants vivent avec le VIH dans le monde, dont 1,4 million en Afrique subsaharienne.

Ces données ont été publiées jeudi à Luanda, par la première dame angolaise, Ana Dias Lourenço, lors de la présentation de la campagne "Naître libre pour briller".

La campagne est axée sur l'élimination du sida pédiatrique ou chez les enfants d'ici 2030, un engagement pris par les pays africains lors du lancement de la campagne à l'occasion de la 20e assemblée générale de l'Organisation des Premières dames africaines, réalisée cette année, en Éthiopie. Selon la première dame, à peine 51% des enfants vivant avec le VIH reçoivent un traitement antirétroviral et, sans traitement, 50% des enfants séropositifs mourront avant l'âge de deux ans.

Pourtant, l'ONUSIDA souligne que 110 000 nouvelles infections chez les enfants sont recensées chaque année en Afrique, tandis que 49 000 enfants meurent de maladies liées au sida.

Un rapport du Ministère de la Santé (Minsa) estime qu'en 2017, seulement 34% des femmes enceintes séropositives ont reçu un traitement antirétroviral pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

L'ONUSIDA estime également qu'en 2017, le taux de transmission du VIH des femmes séropositives à leurs bébés était de 26%, c'est-à-dire que sur 100 mères, 26 enfants séropositifs étaient nés, avec environ 5 500 enfants nés en Angola vivant avec le VIH.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.