Togo: Une foule de manifestants a répondu à l'appel

Coalition de partis politiques de l'opposition C14
29 Novembre 2018

Malgré la mobilisation des agents de sécurité et de défense à certains endroits de la ville de Lomé la capitale, nombreuses ont été les populations à répondre à l'appel de la C14 (Coalition des 14 partis de l'opposition togolaise) à manifester une nouvelle fois contre le régime de Faure Gnassingbé.

Sifflets à la bouche, des drapelets dans les mains, arborant des T-shirt et autres habits à l'effigie de leurs partis politiques ou encore aux couleurs du drapeau togolais, ces milliers de togolais ont scandé des messages et repris en chœur des chansons hostiles au régime du fils d'Eyadéma Gnassingbé au pouvoir depuis déjà 13 ans.

Entre autres revendications de cette foule nombreuse qui a marché de Bè Gakpoto et du marché de Bè pour le point de chute de la marche, il y a l'arrêt du processus électoral et la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, l'application des mesures d'apaisement avec la libération des manifestants arrêtés lors des manifestations de rue qui rythmé la vie des Togolais depuis le 19 Août 2018, et le retour des réfugiés politiques...

En dépit des jets de gaz lacrymogènes et des empêchements et autres intimidations dont, d'après certains responsables de ce regroupement, des militants venant de certains quartiers périphériques de Lomé ont fait l'objet, comme promis, les manifestants ont eu droit au meeting de fin de marche. Meeting au cours duquel, les leaders politiques de la C14 se sont succédés, pour partager les derniers développements de l'actualité avec ces derniers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.