29 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Congo Files - L'ONU répond aux accusations

Photo: RFI
La fuite de milliers de pages documents confidentiels de l'ONU éclaire sous un jour nouveau l'assassinat des experts Michael Sharp et Zaida Catalan.

Selon le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, l'ONU n'a pas cherché à ménager les autorités congolaises dans l'enquête sur la mort de deux experts tués au Kasaï.

Embarras aux Nations unies après la publication d'une enquête d'un consortium de médias sur les suites de l'assassinat de la Suédoise Zaïda Catalan et de l'Américain Michael Sharp, deux experts de l'ONU tués en mars 2017 dans le Kasaï, en République Démocratique du Congo.

Des milliers de pages de documents confidentiels, les "Congo Files", révèlent que les enquêteurs de l'ONU chargés de faire la lumière sur ce crime ont minimisé, voire écarté, des preuves à charge contre les autorités congolaises.

Le faisceau d'indices met à mal la version de Kinshasa selon laquelle des miliciens anti-gouvernement, les Kamuina Nsapu, seraient responsables du meurtre des experts. À New York, le porte-parole du Secrétaire Général des Nations unies Stéphane Dujarric a nié toute négligence de la part de l'ONU.

"Nous avons mené une enquête administrative", a souligné Stéphane Dujarric au micro de la DW à New York. "Toutes les informations que nous avons recueillies ont été remises aux autorités congolaises, mais aussi aux autorités américaines et suédoises".

Le porte-parole assure également que l'ONU ne cherche pas "à ménager le gouvernement congolais". "Il est question que justice soit faite pour Catalan et Sharp, mais c'est une justice congolaise", a également affirmé Stéphane Dujarric. "Nous sommes là pour aider la procédure de la meilleure façon possible".

En savoir plus

Congo Files - Un officier cité dans le meurtre des experts onusiens

Le procès sur l'assassinat en mars 2017 de deux experts de l'ONU se poursuit à Kananga, dans le Kasaï… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.