30 Novembre 2018

Burkina Faso: Coopération sino-burkinabè - La carte postale de la Chine dans nos mains

Depuis mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine (RPC) ont rétabli leurs relations diplomatiques suspendues depuis 1995. Pour permettre aux deux pays de se connaître et d'instaurer la confiance dans leurs intérêts communs, une nouvelle coopération médiatique est en train de se dessiner.

Après les responsables de la presse burkinabè, c'est le tour d'une vingtaine de journalistes du "Pays des hommes intègres" d'effectuer le voyage à Beijing, la capitale de la RPC. Du 26 novembre au 17 décembre 2018, ils découvriront ce pays aux plans économique, politique et culturel.

C'est un groupe de 28 journalistes conduit par le directeur de cabinet du ministre de la Communication, Adama Coulibaly, qui séjourne dans le pays de Xi Jinping sur invitation de l'Institut de recherche et de formation de l'administration d'Etat de la radio et de la télévision de la RPC.

Ce pays, qui a sa carte en forme d'un coq dont la tête fait face à l'est et la queue à l'ouest, a été fondé le 1er octobre 1945 avec pour capitale Pékin.

La République populaire de Chine (RPC) est aujourd'hui au centre des attentions du monde, tant tout ce qui la concerne se caractérise principalement par son immensité. En témoignent ces chiffres clés :

- 9,6 millions de km2, ce qui présente 1/4 de la superficie, de l'Asie. C'est le troisième plus grand pays de par sa superficie juste derrière la Russie et le Canada. La mer de Chine couvre 4, 73 millions de km2, soit 1/3 de sa superficie

- 18 000 km de côtes et des eaux territoriales parsemées de 5000 îles

- 5000 ans d'histoire : C'est une des vieilles civilisations du monde encore existante. Après une longue période de société primitive, la Chine connut vers le XXIe siècle avant J-C de la dynastie des Xia qui fut suivie par celles des Shang, des Zhou de l'ouest et des Zhou de l'est. De 221 avant J-C, où le premier Etat féodal au pouvoir centralisé a été créé par la dynastie des Qin, à 1911, on note la succession des dynasties Han, Tang, Song, Yuan (du nom de la monnaie actuelle), Ming et Quing. C'est la révolution des Sun dirigée par Yat-Sen qui mit fin aux règnes monarchiques de 2000 ans et établit un gouvernement provisoire de la République de Chine ayant abouti au 1er octobre 1949 à la naissance de la RPC.

-1,4 milliard d'habitants : elle représente 22% de la population mondiale ce qui l'a amenée à pratiquer le planning familial depuis les année 1970. Ce pays unifié compte 56 ethnies dont celles des Han représente 92 % de la population totale.

- 5000 noms de familles dont 300 sont les plus usités. Contrairement aux habitudes occidentales, le nom de famille est suivi du prénom

- 23 provinces dont Hebei, Shanxi, Liaoning, Gansu (point de ralliement de commerçants burkinabè); 5 régions autonomes (Mongolie intérieure, Ningxia, Xinjian, Guangxi et le Tibet ; 4 municipalités relevant de l'autorité centrale (Beijing, Tianjin, Shanghai et Chongging et 2 régions administratives spéciales (Hong Kong et Macao).

- 700 réserves naturelles qui ont l'exclusivité, sur le plan mondial, d'espèces comme le panda géant, l'alligator et le rhinopithèque. Elle compte 9 montagnes de plus de 6000m dont le mont Qamalangma (8848 m), le point culminant du globe

- 2000 lacs et 1500 fleuves.

- 7 des 10 plus grands ports du monde.

Pour tout couronner, la RPC est aujourd'hui la deuxième puissance économique du monde après les Etats-Unis. Un progrès à mettre à l'actif de sa politique de réforme et d'ouverture entamée depuis 1978.

Pendant trois semaines, les journalistes burkinabè feront leur immersion à Pékin et à Xiamen, située à des milliers de kilomètres de la capitale. Avant d'entamer ce périple, ils ont livré un match contre les confrères de la Zambie qui les y ont précédés une semaine plus tôt. Score final 8 buts à 3 en notre faveur. Laminés, les "Chipolopolo" demandent un match retour qui pourrait ne pas avoir lieu du fait de contraintes de calendrier.

Burkina Faso

Santé publique - La communauté burkinabè fait don de sang au CNTS

Au total soixante poches de sang ont été recueillies, le 9 décembre à Brazzaville,… Plus »

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.